BRIBES EN LIGNE
le geste de l’ancienne, c’est un peu comme si, quatrième essai de l’ami michel quatrième essai de   3   

les traquer le 2 juillet deuxième approche de bal kanique c’est antoine simon 11 d’un côté       dans dernier vers aoi ce qu’un paysage peut a ma mère, femme parmi cinquième citationne le ciel de ce pays est tout     vers le soir   est-ce que toutes ces pages de nos lentement, josué chaises, tables, verres,       dans       pav&ea dessiner les choses banales en cet anniversaire, ce qui tes chaussures au bas de ici, les choses les plus À perte de vue, la houle des le ciel est clair au travers madame dans l’ombre des le samedi 26 mars, à 15 tous feux éteints. des pour raphaël       & l’une des dernières paroles de chamantu quatre si la mer s’est       quinze et ces a l’aube des apaches, granz est li calz, si se au labyrinthe des pleursils 5) triptyque marocain     son dimanche 18 avril 2010 nous (ma gorge est une pour yves et pierre poher et halt sunt li pui e mult halt nos voix f qu’il vienne, le feu  la lancinante il ne reste plus que le le 28 novembre, mise en ligne le nécessaire non madame est toute       une immense est le théâtre et equitable un besoin sonnerait "je me tais. pour taire. les petites fleurs des rien n’est plus ardu madame, vous débusquez j’ai ajouté passet li jurz, la noit est  l’écriture « e ! malvais  le grand brassage des       le fragilité humaine. dans les carnets une errance de raphaël toute une faune timide veille nous lirons deux extraits de la mort, l’ultime port,  référencem       ton       au madame des forêts de derniers vers sun destre     faisant la viallat © le château de un jour nous avons il ne sait rien qui ne va seins isabelle boizard 2005 antoine simon 18 mieux valait découper (en regardant un dessin de dans le pays dont je vous       ruelle             alla là, c’est le sable et       l̵ quelques autres il aurait voulu être  pour le dernier jour un verre de vin pour tacher dernier vers aoi rm : nous sommes en       object recleimet deu mult li quens oger cuardise bribes en ligne a vous êtes       jardin ma chair n’est       rampan il ne s’agit pas de       au zacinto dove giacque il mio janvier 2002 .traverse la légende fleurie est clquez sur       cette charogne sur le seuilce qui patrick joquel vient de il n’y a pas de plus autre citation"voui à bernadette « voici pour maguy giraud et       o pour jacky coville guetteurs dernier vers que mort pour andrée   en grec, morías f toutes mes  dans le livre, le “le pinceau glisse sur la bouche pure souffrance nous avancions en bas de bel équilibre et sa napolì napolì a la libération, les livre grand format en trois       vu siglent a fort e nagent e 1) la plupart de ces temps de cendre de deuil de       la r.m.a toi le don des cris qui le coquillage contre certains prétendent  epître aux  “ne pas       deux langues de plomba la petites proses sur terre "ces deux là se ço dist li reis : dans les hautes herbes aux george(s) (s est la l’impossible l’homme est     quand  zones gardées de dernier vers aoi pour frédéric madame, c’est notre de sorte que bientôt    nous       sur    regardant 1 la confusion des frères et monde imaginal, quatrième essai rares le lourd travail des meules merci au printemps des       je me       " la route de la soie, à pied,       et allons fouiller ce triangle dernier vers aoi   mon travail est une il n’était qu’un la musique est le parfum de vous dites : "un ma voix n’est plus que de pa(i)smeisuns en est venuz toutes sortes de papiers, sur mon cher pétrarque, du bibelot au babilencore une (josué avait lentement avant dernier vers aoi a la fin il ne resta que et…  dits de rita est trois fois humble. réponse de michel printemps breton, printemps les plus terribles dont les secrets… à quoi dernier vers aoi   ces notes le lent déferlement       &agrav madame porte à       sur les dieux s’effacent quelque temps plus tard, de pas une année sans évoquer rossignolet tu la suite du blasphème de nice, le 8 octobre pour maxime godard 1 haute   né le 7 j’ai longtemps  martin miguel vient   adagio   je l’évidence       vu d’un bout à pas de pluie pour venir l’heure de la     m2 &nbs       nuage un homme dans la rue se prend art jonction semble enfin josué avait un rythme douce est la terre aux yeux carcassonne, le 06       il j’oublie souvent et et que dire de la grâce un titre : il infuse sa intendo... intendo ! les grands avant propos la peinture est un besoin de couper comme de face aux bronzes de miodrag dieu faisait silence, mais la deuxième édition du       aux dernier vers aoi sauvage et fuyant comme   1) cette  si, du nouveau comment entrer dans une   anatomie du m et bien sûr, il y eut       au dix l’espace ouvert au   pour le prochain     depuis la terre a souvent tremblé c’est la peur qui fait à la mémoire de antoine simon 2 encore une citation“tu   je n’ai jamais     les provisions approche d’une torna a sorrento ulisse torna n’ayant pas nous serons toujours ces       apr&eg       journ& mise en ligne d’un normalement, la rubrique pour jacqueline moretti, onze sous les cercles grande lune pourpre dont les raphaËl       soleil le 26 août 1887, depuis cliquetis obscène des eurydice toujours nue à bruno mendonça       montag  le "musée décembre 2001. pour jean-louis cantin 1.- pour michèle gazier 1       le  avec « a la il arriva que antoine simon 23 tout à fleur d’eaula danse l’éclair me dure, vous avez en 1958 ben ouvre à de l’autre ce jour là, je pouvais  tu vois im font chier       sur le tout en vérifiant vue à la villa tamaris       il carles li reis en ad prise sa j’aime chez pierre    en       dans je suis celle qui trompe    courant rm : d’accord sur (À l’église madame aux rumeurs       soleil       un       ce       reine       b&acir neuf j’implore en vain les routes de ce pays sont pour mon épouse nicole tous ces charlatans qui pour nicolas lavarenne ma     le  dernières mises à sylvie     sur la pente       sabots a propos de quatre oeuvres de  “la signification   (dans le …presque vingt ans plus f le feu m’a able comme capable de donner de soie les draps, de soie noble folie de josué, À max charvolen et martin folie de josuétout est il pleut. j’ai vu la il existe au moins deux a propos d’une nécrologie       su       fourr& des voiles de longs cheveux dentelle : il avait g. duchêne, écriture le       en tu le sais bien. luc ne dans les horizons de boue, de deuxième essai       " "l’art est-il  jésus j’entends sonner les constellations et mise en ligne régine robin, pour michèle « pouvez-vous "le renard connaît dernier vers aoi pour robert dans les écroulements  ce mois ci : sub       la etait-ce le souvenir l’art n’existe à propos “la quand nous rejoignons, en quel étonnant des voix percent, racontent       pass&e dernier vers aoi       sur ne faut-il pas vivre comme le scribe ne retient macles et roulis photo la prédication faite pour julius baltazar 1 le au commencement était marcel alocco a et  riche de mes     extraire       je me comme ce mur blanc macles et roulis photo 1 un soir à paris au 0 false 21 18 et tout avait pluies et bruines, a grant dulur tendrai puis le pendu j’écoute vos       neige je t’ai admiré, dernier vers doel i avrat, pour pierre theunissen la antoine simon 24 “dans le dessin rare moment de bonheur, quelques textes mougins. décembre le passé n’est le grand combat : la parol

Accueil > Personnalités > Gastecelle

Gastecelle


  • J’ai relu Daniel Biga

    Clefs : poésie , Gastecelle
    J’ai relu Daniel Biga, oiseaux mohicans (Deuxième édition de 1977) je ne m’en lasse pas (c’est rare) C’est grâce à RM, il m’aappritàlireetàécrire Quel plus beau cadeau… Peut-être une femme qui (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette