BRIBES EN LIGNE
gardien de phare à vie, au béatrice machet vient de  les éditions de antoine simon 6 j’ai en réserve    courant de la entr’els nen at ne pui les textes mis en ligne le geste de l’ancienne,     après religion de josué il     hélas, et combien depuis ce jour, le site       bonhe max charvolen, martin miguel dernier vers aoi 13) polynésie quai des chargeurs de seins isabelle boizard 2005 on trouvera la video « h&eacu bel équilibre et sa vous dites : "un un soir à paris au montagnesde dernier vers aoi station 1 : judas c’est la distance entre       sur monde imaginal,       le la tentation du survol, à je t’enlace gargouille un homme dans la rue se prend     vers le soir il arriva que nous avancions en bas de je déambule et suis mais non, mais non, tu       sur passet li jurz, la noit est normalement, la rubrique des quatre archanges que il est le jongleur de lui légendes de michel traquer à propos “la la fonction, temps de pierres dans la   jn 2,1-12 : deux ajouts ces derniers je t’ai admiré, tu le saiset je le vois       cerisi bien sûr, il y eut    regardant quand il voit s’ouvrir, madame est la reine des il faut laisser venir madame  les trois ensembles charogne sur le seuilce qui l’attente, le fruit madame des forêts de je crie la rue mue douleur     surgi j’ai longtemps et c’était dans       ce  au mois de mars, 1166       arauca dernier vers aoi  martin miguel vient f qu’il vienne, le feu       et "ah ! mon doux pays,       (  epître aux       un     l’é       " et ma foi, il en est des noms comme du   un d’ eurydice ou bien de marie-hélène le temps passe si vite,       fleure ma voix n’est plus que antoine simon 13 pour max charvolen 1)     un mois sans       " certains soirs, quand je comment entrer dans une imagine que, dans la clers est li jurz et li  “ce travail qui       pourqu rm : nous sommes en       la dernier vers aoi la liberté s’imprime à non, björg,       juin 1) la plupart de ces eurydice toujours nue à comme une suite de et…  dits de       nuage temps de pierres   l’oeuvre vit son pour mon épouse nicole la route de la soie, à pied, deuxième essai le cet article est paru si elle est belle ? je       une faisant dialoguer la vie est dans la vie. se non... non... je vous assure, dire que le livre est une   d’un coté, neuf j’implore en vain la mort d’un oiseau.       o tendresses ô mes       sur af : j’entends au matin du toutes ces pages de nos "la musique, c’est le macles et roulis photo 3 dernier vers aoi       la se placer sous le signe de       au mieux valait découper encore la couleur, mais cette    seule au de pa(i)smeisuns en est venuz quatrième essai rares dorothée vint au monde   ces notes écoute, josué,       ruelle       aux pour jacky coville guetteurs pour anne slacik ecrire est des voix percent, racontent       le pour m.b. quand je me heurte tandis que dans la grande cinq madame aux yeux  les œuvres de       voyage ce jour-là il lui       en un       la en ceste tere ad estet ja       m̵   saint paul trois en introduction à j’entends sonner les (vois-tu, sancho, je suis comme c’est le glacis de la mort       un à bernadette       l̵       st les lettres ou les chiffres diaphane est le     oued coulant "moi, esclave" a       " il existe deux saints portant merci à la toile de dernier vers aoi sables mes parolesvous quelques textes    de femme liseuse au lecteur voici le premier toutes sortes de papiers, sur       avant etudiant à   pour olivier pour andrée madame est une torche. elle l’heure de la madame, c’est notre petites proses sur terre attelage ii est une œuvre antoine simon 24 pour martine, coline et laure   la production pour mes enfants laure et a grant dulur tendrai puis je dors d’un sommeil de   j’ai souvent       je       b&acir tendresse du mondesi peu de comme un préliminaire la ce qui aide à pénétrer le en cet anniversaire, ce qui pour marcel pour ki mult est las, il se dort la musique est le parfum de autres litanies du saint nom dernier vers aoi dans un coin de nice, il ne sait rien qui ne va l’art c’est la       au deuxième suite violette cachéeton tout est prêt en moi pour       qui j’ai travaillé   ciel !!!! À peine jetés dans le dans les rêves de la exode, 16, 1-5 toute difficile alliage de encore une citation“tu si j’étais un       paroles de chamantu madame chrysalide fileuse     double j’ai parlé si j’avais de son suite de dessiner les choses banales station 3 encore il parle je me souviens de  au travers de toi je   le texte suivant a       la buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi laure et pétrarque comme     tout autour pas une année sans évoquer nice, le 8 octobre       quand deuxième apparition toujours les lettres : il y a dans ce pays des voies cyclades, iii° couleur qui ne masque pas carmelo arden quin est une       il antoine simon 20 À max charvolen et 10 vers la laisse ccxxxii tout en vérifiant À max charvolen et martin   pour adèle et     nous six de l’espace urbain, d’un côté rm : d’accord sur       fleur       jonath       vu   on n’est 1.- les rêves de des conserves ! pas facile d’ajuster le onze sous les cercles  dernières mises samuelchapitre 16, versets 1 antoine simon 15  c’était       dans   si vous souhaitez la littérature de     au couchant       parfoi g. duchêne, écriture le grande lune pourpre dont les avec marc, nous avons dans la caverne primordiale dernier vers que mort percey priest lakesur les mult ben i fierent franceis e     pluie du       va vertige. une distance le géographe sait tout       longte ce texte se présente le galop du poème me guetter cette chose       s̵ d’un bout à je sais, un monde se pluies et bruines, ecrire les couleurs du monde s’égarer on il en est des meurtrières. il y a des objets qui ont la antoine simon 32 vous avez journée de abstraction voir figuration mes pensées restent morz est rollant, deus en ad a christiane       &n pour egidio fiorin des mots merci au printemps des deux ce travail vous est  il est des objets sur     de rigoles en je meurs de soif       deux À la loupe, il observa         &n     chambre ecrire sur j’ai relu daniel biga, nouvelles mises en agnus dei qui tollis peccata il tente de déchiffrer, c’était une madame déchirée       l̵ le samedi 26 mars, à 15 0 false 21 18  hors du corps pas       au mougins. décembre       les       fourr& intendo... intendo !       voyage  un livre écrit       la je ne saurais dire avec assez accoucher baragouiner elle disposait d’une       sous pour michèle gazier 1) l’impossible libre de lever la tête vos estes proz e vostre et encore  dits       dans mise en ligne d’un     rien preambule – ut pictura antoine simon 21 prenez vos casseroles et ne pas négocier ne attendre. mot terrible. derniers vers sun destre face aux bronzes de miodrag  je signerai mon       reine dernier vers aoi       &nbs       la       le  si, du nouveau ainsi fut pétrarque dans abu zayd me déplait. pas station 4 : judas        je me       apr&eg si, il y a longtemps, les vous êtes dernier vers aoi nous lirons deux extraits de l’éclair me dure, 1) notre-dame au mur violet reflets et echosla salle je suis bien dans temps de cendre de deuil de       jardin le recueil de textes s’ouvre la tout à fleur d’eaula danse 7) porte-fenêtre trois (mon souffle au matin able comme capable de donner sors de mon territoire. fais       les dernier vers aoi     du faucon la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel > Cantique de Matisse

Cantique de Matisse

Dernier ajout : 16 mars 2009.

Les 3 derniers textes : IV. Les îles de l’âge , III. Les caresses de la paix , II. Les yeux du voyageur .

Les 3 textes les plus lus : II. Les yeux du voyageur , I. Le fauve tranquille , IV. Les îles de l’âge .


  • I. Le fauve tranquille

    1) Notre-Dame au mur violet (1902) Je suis né le31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis, une petite ville du Nord. C’était encore le Second Empire. J’ai passé mon enfance parmi les châles des Indes ornés (...)
  • II. Les yeux du voyageur

    5) Triptyque marocain (1912) J’ai fait naturellement mes premiers voyages outremer en bateau, mais dès que j’ai vu des avions j’en ai rêvé. Un simple saut à Londres nous donne une révélation du monde (...)
  • III. Les caresses de la paix

    7) Porte-fenêtre à Collioure (1914) C’est la guerre. C’est encore cette question de santé qui m’oblige à rester à l’arrière. Je ne suis pas dans les tranchées, mais quand même. Les camarades sont moins (...)
  • IV. Les îles de l’âge

    13) Polynésie (1946) Nice - le Havre - New York. De là Chicago, Los Angeles, San Francisco où embarquement sur le Tahiti qui fera naufrage trois mois plus tard. C’était il y a déjà des années. Avant (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette