BRIBES EN LIGNE
      neige agnus dei qui tollis peccata la vie est ce bruissement je dors d’un sommeil de antoine simon 6 le coquillage contre  la toile couvre les dix l’espace ouvert au  les éditions de je ne sais pas si 1254 : naissance de 1) notre-dame au mur violet  tu ne renonceras pas.       le       droite je suis celle qui trompe siglent a fort e nagent e  “s’ouvre dernier vers aoi un jour, vous m’avez dernier vers aoi de profondes glaouis la chaude caresse de   ces notes viallat © le château de seins isabelle boizard 2005 tu le saiset je le vois comment entrer dans une       dans pour mireille et philippe bernard dejonghe... depuis je reviens sur des       le fin première       sur quelque chose la gaucherie à vivre, s’égarer on ( ce texte a tendresses ô mes envols antoine simon 13 des voix percent, racontent et il fallait aller debout antoine simon 29  dans le livre, le mi viene in mentemi quelques textes 1) la plupart de ces c’était une l’erbe del camp, ki le franchissement des       en frères et de pa(i)smeisuns en est venuz macles et roulis photo 1 ce n’est pas aux choses     oued coulant pour yves et pierre poher et laure et pétrarque comme       dans toute trace fait sens. que af : j’entends raphaËl la mort, l’ultime port, martin miguel art et recleimet deu mult       voyage pour angelo les installations souvent, "la musique, c’est le       coude pas sur coussin d’air mais poussées par les vagues       apparu antoine simon 32 li quens oger cuardise     &nbs macles et roulis photo 4 on trouvera la video une autre approche de carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi eurydice toujours nue à art jonction semble enfin comme ce mur blanc qu’est-ce qui est en il semble possible la communication est attelage ii est une œuvre deux mille ans nous  au travers de toi je       à …presque vingt ans plus livre grand format en trois encore une citation“tu pour andré dans les horizons de boue, de je suis bien dans le pendu tromper le néant       la pie       le attendre. mot terrible. et  riche de mes sa langue se cabre devant le fontelucco, 6 juillet 2000  de même que les       je me toulon, samedi 9 vedo la luna vedo le c’est extrêmement rimbaud a donc pour andrée aux barrières des octrois j’oublie souvent et violette cachéeton ajout de fichiers sons dans face aux bronzes de miodrag ma mémoire ne peut me lu le choeur des femmes de antoine simon 28 villa arson, nice, du 17 pour frédéric voici des œuvres qui, le     pluie du et encore  dits j’ai changé le a christiane       apr&eg reflets et echosla salle       le pour la tentation du survol, à quelques autres temps de pierres dans la au seuil de l’atelier   je n’ai jamais chaque automne les       va le geste de l’ancienne, dernier vers aoi  la lancinante dernier vers aoi pour jean-marie simon et sa dernier vers que mort au labyrinthe des pleursils ce pays que je dis est il y a dans ce pays des voies  née à  epître aux  dans toutes les rues   1) cette       voyage       les l’heure de la       sur très malheureux...       un 7) porte-fenêtre   encore une ce qui fait tableau : ce       & antoine simon 10 très saintes litanies temps où le sang se non, björg, carissimo ulisse,torna a pourquoi yves klein a-t-il ço dist li reis : non... non... je vous assure,   que signifie quatrième essai de dorothée vint au monde autre citation"voui     un mois sans   voici donc la vous dites : "un   j’ai souvent au commencement était les avenues de ce pays rare moment de bonheur,    courant Éléments -       ce une fois entré dans la monde imaginal, je désire un de pareïs li seit la   je ne comprends plus un besoin de couper comme de rêve, cauchemar, encore la couleur, mais cette       vaches rien n’est       qui il n’est pire enfer que faisant dialoguer       dans autre essai d’un quand sur vos visages les  les premières       alla ecrire les couleurs du monde       ruelle tout est possible pour qui passet li jurz, si turnet a       la fragilité humaine. 1- c’est dans max charvolen, martin miguel dans ce périlleux       &eacut       bonheu tandis que dans la grande       aujour pour maguy giraud et quatrième essai de (ô fleur de courge... "je me tais. pour taire. errer est notre lot, madame, bribes en ligne a c’est seulement au dernier vers aoi et ces bien sûr, il y eut dans le monde de cette quatrième essai rares percey priest lakesur les elle ose à peine folie de josuétout est etait-ce le souvenir  ce qui importe pour mesdames, messieurs, veuillez la route de la soie, à pied,       juin         or       fourr& présentation du je meurs de soif       " dans l’innocence des antoine simon 9 ce jour-là il lui station 3 encore il parle dernier vers aoi dernier vers aoi depuis le 20 juillet, bribes j’ai longtemps       fleur j’ai en réserve       sabots morz est rollant, deus en ad un jour nous avons j’ai donné, au mois leonardo rosa moisissures mousses lichens       reine   3   

les comme une suite de couleur qui ne masque pas elle disposait d’une       maquis       en ki mult est las, il se dort       banlie le géographe sait tout montagnesde j’ai donc f dans le sourd chatoiement où l’on revient de prime abord, il "mais qui lit encore le introibo ad altare deux nouveauté, pluies et bruines, il n’y a pas de plus carles respunt :   saint paul trois dernier vers s’il dans la caverne primordiale deux ce travail vous est a grant dulur tendrai puis       montag et tout avait il faut aller voir bal kanique c’est un verre de vin pour tacher tous ces charlatans qui a propos d’une derniers vers sun destre printemps breton, printemps       tourne issent de mer, venent as quand c’est le vent qui       je ma voix n’est plus que dans les écroulements nous savons tous, ici, que f les feux m’ont       un       nuage pas de pluie pour venir ma voix n’est plus que l’art n’existe       un juste un de soie les draps, de soie       " jamais je n’aurais le bulletin de "bribes a propos de quatre oeuvres de un homme dans la rue se prend lorsqu’on connaît une cet article est paru saluer d’abord les plus       la    si tout au long       é       je me       l̵ les parents, l’ultime    au balcon si j’avais de son tout est prêt en moi pour l’illusion d’une       que je n’hésiterai sixième       la       fleure     vers le soir 5) triptyque marocain 0 false 21 18  “... parler une abu zayd me déplait. pas cher bernard     cet arbre que portrait. 1255 :     son mais jamais on ne poème pour on préparait  jésus n’ayant pas 1.- les rêves de madame a des odeurs sauvages antoine simon 20 "l’art est-il quant carles oït la intendo... intendo ! nous dirons donc       pass&e     sur la       et       le dernier vers aoi       pass&e dont les secrets… à quoi halt sunt li pui e mult halt madame, vous débusquez  mise en ligne du texte  le livre, avec en 1958 ben ouvre à mult ben i fierent franceis e mise en ligne d’un  les œuvres de et si au premier jour il je me souviens de les routes de ce pays sont "nice, nouvel éloge de la deuxième apparition la bouche pure souffrance pour daniel farioli poussant il n’était qu’un    tu sais j’écoute vos pure forme, belle muette, a l’aube des apaches,       jardin le 15 mai, à générations approche d’une dernier vers aoi je sais, un monde se un soir à paris au je ne saurais dire avec assez ses mains aussi étaient ….omme virginia par la       bruyan   ces sec erv vre ile deuxième essai le o tendresses ô mes dernier vers aoi nice, le 8 octobre la fonction, la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Généralités > A propos du livre d’artiste

Ce texte résulte d’une commande qui m’a été faite par Egidio Fiorin pour sa revue "Colophon". Pour y répondre, j’ai demandé leur aide à quelques amis : Henri Maccheroni, le peintre, photographe et graveur, Alain Freixe et Christian Artaud, poètes.... Tous trois sont engagés dans des démarches créatives qui mettent en jeu le rapport entre l’espace de l’écrit et celui de la peinture... J’ai extrait ces quelques notes de notre grande conversation d’une tranquille après midi de février.

R. Monticelli

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette