BRIBES EN LIGNE
      montag madame est toute imagine que, dans la       deux "et bien, voilà..." dit sculpter l’air : quelque chose régine robin,       &agrav ma voix n’est plus que juste un mot pour annoncer on dit qu’agathe    nous les durand : une temps de pierres dans la       arauca “le pinceau glisse sur la mort d’un oiseau.       sur   se       " préparation des avez-vous vu et combien je dors d’un sommeil de j’ai donc       dans tout est possible pour qui nos voix l’erbe del camp, ki heureuse ruine, pensait mi viene in mentemi démodocos... Ça a bien un       devant ils s’étaient attelage ii est une œuvre pour m.b. quand je me heurte pas même       &agrav       p&eacu dernier vers doel i avrat, ce jour-là il lui mouans sartoux. traverse de     pourquoi et que vous dire des "ah ! mon doux pays, il est le jongleur de lui dernier vers aoi       sur À peine jetés dans le exode, 16, 1-5 toute       qui       tourne Ç’avait été la carles li reis en ad prise sa quel ennui, mortel pour faisant dialoguer     pluie du errer est notre lot, madame, nous avancions en bas de   marcel madame dans l’ombre des là, c’est le sable et       bonheu dire que le livre est une   ces notes       sur "tu sais ce que c’est     un mois sans onze sous les cercles  hier, 17 la lecture de sainte pour michèle gazier 1    au balcon       &n       nuage dernier vers aoi       &agrav pour andré villers 1) (josué avait lentement       fourr& paien sunt morz, alquant     rien il souffle sur les collines le plus insupportable chez la terre a souvent tremblé et je vois dans vos halt sunt li pui e mult halt je désire un (de)lecta lucta   morz est rollant, deus en ad a dix sept ans, je ne savais       les       au troisième essai et encore une citation“tu       é passet li jurz, si turnet a références : xavier 1) la plupart de ces onzième   le texte suivant a dans ce pays ma mère les textes mis en ligne vous deux, c’est joie et pour jacqueline moretti, quatrième essai de coupé en deux quand derniers  les œuvres de       &n   je ne comprends plus (À l’église Être tout entier la flamme       en le recueil de textes   né le 7  epître aux       allong l’évidence       et tu bel équilibre et sa v.- les amicales aventures du reflets et echosla salle « pouvez-vous ce qui fascine chez dernier vers aoi   la baie des anges       fleur temps où les coeurs       ce arbre épanoui au ciel ce pays que je dis est quand nous rejoignons, en bribes en ligne a une errance de       dans première ço dist li reis : tes chaussures au bas de encore la couleur, mais cette « voici ajout de fichiers sons dans en cet anniversaire, ce qui   entrons la brume. nuages se placer sous le signe de « amis rollant, de marie-hélène         1) cette       la madame est une torche. elle cet article est paru       vu  “ne pas  si, du nouveau s’égarer on pour frédéric pour maxime godard 1 haute poussées par les vagues les parents, l’ultime f le feu m’a la chaude caresse de la liberté s’imprime à       mouett dernier vers aoi     tout est toujours en dernier vers aoi recleimet deu mult "moi, esclave" a       deux       sur une fois entré dans la je suis celle qui trompe   la production je rêve aux gorges lu le choeur des femmes de merci à marc alpozzo ce va et vient entre       parfoi       cette 0 false 21 18 dans les carnets le 23 février 1988, il les dieux s’effacent si j’avais de son dernier vers aoi il n’est pire enfer que il s’appelait la gaucherie à vivre,       marche madame a des odeurs sauvages pour pierre theunissen la  improbable visage pendu approche d’une j’ai changé le       aujour le passé n’est ses mains aussi étaient deuxième essai       " le coquillage contre noble folie de josué,     nous seul dans la rue je ris la     longtemps sur si, il y a longtemps, les cet univers sans face aux bronzes de miodrag et voici maintenant quelques dernier vers aoi       voyage le coeur du jouer sur tous les tableaux À la loupe, il observa       sur je n’hésiterai les oiseaux s’ouvrent il arriva que il n’y a pas de plus difficile alliage de lorsqu’on connaît une in the country     chant de des conserves ! ecrire sur deuxième approche de   pour théa et ses         &n rossignolet tu la je ne sais pas si quelques autres nous savons tous, ici, que sixième  de la trajectoire de ce la danse de poème pour madame déchirée la bouche pure souffrance me je ne saurais dire avec assez temps de cendre de deuil de ce monde est semé       entre station 4 : judas  assise par accroc au bord de       &ccedi  référencem antoine simon 20  la toile couvre les   iv    vers avec marc, nous avons tout en vérifiant attention beau deux ce travail vous est les plus vieilles allons fouiller ce triangle le géographe sait tout   l’oeuvre vit son       l̵ avant dernier vers aoi sur la toile de renoir, les       &agrav       grappe       m̵ tout le problème antoine simon 5   jn 2,1-12 : deuxième pour michèle aueret très saintes litanies huit c’est encore à et la peur, présente       la à la mémoire de intendo... intendo ! chaque jour est un appel, une cinquième essai tout   pour adèle et       apr&eg pour andrée antoine simon 26  jésus "l’art est-il  “ce travail qui le temps passe si vite, toulon, samedi 9 le nécessaire non antoine simon 15   que signifie    en macles et roulis photo 4 ki mult est las, il se dort   le 10 décembre saluer d’abord les plus pas une année sans évoquer max charvolen, martin miguel       pav&ea       &eacut dans le pays dont je vous pour jean-marie simon et sa       je autre essai d’un travail de tissage, dans    seule au  martin miguel vient bien sûrla il y a des objets qui ont la « e ! malvais iloec endreit remeint li os  “... parler une jusqu’à il y a comme un préliminaire la       assis carmelo arden quin est une    il     surgi ce qu’un paysage peut  au travers de toi je il y a tant de saints sur       quinze   ciel !!!! j’arrivais dans les l’impossible  il y a le samuelchapitre 16, versets 1 la littérature de       dans branches lianes ronces  les premières a l’aube des apaches,    regardant  le "musée       journ& ne faut-il pas vivre comme   j’ai souvent c’est parfois un pays  marcel migozzi vient de       j̵ que d’heures la vie est ce bruissement envoi du bulletin de bribes       la normal 0 21 false fal les dessins de martine orsoni ainsi va le travail de qui a propos d’une j’ai donné, au mois (vois-tu, sancho, je suis dernier vers aoi antoine simon 11 f les marques de la mort sur f tous les feux se sont       les c’est la peur qui fait antoine simon 29 antoine simon 33 a la femme au       la pie depuis ce jour, le site pour       au que reste-t-il de la le texte qui suit est, bien  de même que les la force du corps,     oued coulant les grands     [1]  li emperere s’est sur l’erbe verte si est       voyage suite de même si au programme des actions r.m.a toi le don des cris qui quatrième essai rares       &n antoine simon 6 fin première toujours les lettres :       il passet li jurz, la noit est aux george(s) (s est la pour le prochain basilic, (la a grant dulur tendrai puis dernier vers aoi    pour jean le nous lirons deux extraits de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis...

Au rendez-vous des amis...

Dernier ajout : 12 février.


Des espaces ouverts à des écrivains et poètes amis... Le titre est repris à Max Ernst, qui l’avait attribué à une toile de 1922 (Le rendez-vous des amis"), et à Michel Butor qui a ainsi intitulé l’un de ses ouvrages paru aux éditions de l’Amourier.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette