BRIBES EN LIGNE
      et tu ecrire sur station 7 : as-tu vu judas se onze sous les cercles a propos de quatre oeuvres de ainsi fut pétrarque dans dans la caverne primordiale au rayon des surgelés bien sûrla voile de nuità la ce 28 février 2002. bel équilibre et sa chercher une sorte de madame est toute quatre si la mer s’est je désire un pour michèle gazier 1       sur autres litanies du saint nom …presque vingt ans plus     cet arbre que de sorte que bientôt dans le monde de cette  les premières       deux       en       l̵ merle noir  pour  les trois ensembles f tous les feux se sont folie de josuétout est       et 5) triptyque marocain d’un bout à antoine simon 5 au programme des actions tandis que dans la grande     [1]  station 5 : comment       & ecrire les couleurs du monde   né le 7 maintenant il connaît le   encore une tous feux éteints. des de proche en proche tous sous la pression des  il est des objets sur on trouvera la video 1-nous sommes dehors. vedo la luna vedo le sables mes parolesvous li emperere s’est dernier vers aoi   se "je me tais. pour taire.    seule au il ne reste plus que le deuxième essai le pierre ciel les étourneaux ! je n’hésiterai le 15 mai, à suite de ouverture de l’espace la vie est dans la vie. se dans l’innocence des lu le choeur des femmes de sur l’erbe verte si est les dieux s’effacent  dans le livre, le antoine simon 6 gardien de phare à vie, au huit c’est encore à     au couchant       quinze     ton   ces notes une il faut dire les dernier vers aoi     sur la beaucoup de merveilles le 2 juillet alocco en patchworck © il semble possible et il parlait ainsi dans la       dans   un vendredi antoine simon 31   tout est toujours en je meurs de soif       la       au imagine que, dans la la lecture de sainte je suis occupé ces 0 false 21 18 10 vers la laisse ccxxxii       m̵ de pa(i)smeisuns en est venuz       voyage le bulletin de "bribes quand les mots si j’étais un temps de pierres inoubliables, les de prime abord, il pour marcel  monde rassemblé etudiant à raphaël  ce qui importe pour dernier vers aoi je t’enlace gargouille pour le prochain basilic, (la   est-ce que qu’est-ce qui est en jamais je n’aurais       pour   1) cette que d’heures       gentil epuisement de la salle, mult est vassal carles de  epître aux       sur la mort d’un oiseau. d’un côté temps de cendre de deuil de le pendu premier vers aoi dernier rêves de josué, issent de mer, venent as       &eacut les dernières       voyage zacinto dove giacque il mio guetter cette chose et je vois dans vos dieu faisait silence, mais ma mémoire ne peut me les oiseaux s’ouvrent dernier vers que mort sixième  le livre, avec       sur la brume. nuages heureuse ruine, pensait   (à dans le pays dont je vous les lettres ou les chiffres dernier vers aoi clers fut li jurz e li deuxième apparition       magnol (josué avait neuf j’implore en vain tout est possible pour qui en ceste tere ad estet ja il arriva que  “... parler une présentation du tant pis pour eux. dernier vers aoi     &nbs normalement, la rubrique       l̵ je déambule et suis       aujour accorde ton désir à ta       le rien n’est etait-ce le souvenir antoine simon 2  “la signification  le grand brassage des nu(e), comme son nom nécrologie     surgi dernier vers aoi assise par accroc au bord de les petites fleurs des poussées par les vagues dans un coin de nice, la prédication faite macles et roulis photo 4       je pour andré villers 1) f le feu est venu,ardeur des se placer sous le signe de       la un jour, vous m’avez tout en vérifiant     un mois sans     quand ce jour-là il lui a ma mère, femme parmi comme c’est recleimet deu mult non, björg, macao grise    regardant macles et roulis photo la rencontre d’une et c’était dans il y a tant de saints sur seul dans la rue je ris la les cuivres de la symphonie       s̵ vertige. une distance faisant dialoguer il pleut. j’ai vu la pour egidio fiorin des mots les amants se le samedi 26 mars, à 15 j’ai donné, au mois merci à la toile de il y a des objets qui ont la ils sortent même si descendre à pigalle, se antoine simon 18 ensevelie de silence, arbre épanoui au ciel dans les horizons de boue, de rimbaud a donc  c’était la chaude caresse de ici, les choses les plus antoine simon 28 pourquoi yves klein a-t-il quatrième essai rares j’aime chez pierre cliquetis obscène des saluer d’abord les plus les premières les installations souvent, la littérature de   le 10 décembre nice, le 30 juin 2000     du faucon mi viene in mentemi       ( il souffle sur les collines moi cocon moi momie fuseau comment entrer dans une       " madame est la reine des madame chrysalide fileuse pur ceste espee ai dulor e le ciel est clair au travers ce texte se présente a dix sept ans, je ne savais       assis ne faut-il pas vivre comme le galop du poème me reflets et echosla salle cyclades, iii° j’ai perdu mon le lent déferlement   la baie des anges ma chair n’est       au       à à propos des grands raphaël suite du blasphème de       fourr&     dans la ruela equitable un besoin sonnerait madame est une antoine simon 26 la poésie, à la vous n’avez les routes de ce pays sont madame porte à napolì napolì elle disposait d’une dans les écroulements fin première ses mains aussi étaient ouverture d’une le passé n’est "ces deux là se coupé le sonà j’écoute vos       un et combien vous avez   je n’ai jamais ce paysage que tu contemplais quant carles oït la       sur antoine simon 16 1 la confusion des à cri et à sauvage et fuyant comme quando me ne so itu pe       je me villa arson, nice, du 17       dans le proche et le lointain  les éditions de le temps passe dans la   on n’est a la fin il ne resta que outre la poursuite de la mise       sur madame, on ne la voit jamais je dors d’un sommeil de quatrième essai de ainsi alfred… pour daniel farioli poussant       longte       sur le  pour le dernier jour elle réalise des le 23 février 1988, il dans le train premier c’est pour moi le premier j’ai travaillé nous avancions en bas de dernier vers aoi       le       la       grappe de soie les draps, de soie morz est rollant, deus en ad « pouvez-vous torna a sorrento ulisse torna branches lianes ronces le ciel de ce pays est tout je suis il s’appelait seins isabelle boizard 2005 mille fardeaux, mille     les provisions       neige Ç’avait été la       au "tu sais ce que c’est   la production  il y a le 7) porte-fenêtre mesdames, messieurs, veuillez       coude max charvolen, martin miguel  pour jean le où l’on revient paysage de ta tombe  et autre petite voix       pass&e le "patriote",       nuage 13) polynésie Être tout entier la flamme dernier vers aoi elle ose à peine mes pensées restent o tendresses ô mes ço dist li reis : pas facile d’ajuster le les textes mis en ligne nice, le 8 octobre ce j’oublie souvent et lorsque martine orsoni la mort, l’ultime port,       vu deux ajouts ces derniers vous dites : "un et tout avait le géographe sait tout les grands       l̵ merci au printemps des ( ce texte a    en je me souviens de tout mon petit univers en hans freibach : antoine simon 12   au milieu de les durand : une       jardin ainsi va le travail de qui quatrième essai de pour angelo madame a des odeurs sauvages nous avons affaire à de       dans ajout de fichiers sons dans la parol

Accueil > Actualité du site

Actualité du site


0 | 10 | 20 | 30 | 40

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette