BRIBES EN LIGNE
" je suis un écorché vif. corps nomades bouches "pour tes rm : d’accord sur on cheval f dans le sourd chatoiement deuxième apparition franchement, pensait le chef, la liberté de l’être et encore  dits   le texte suivant a  avec « a la antoine simon 32       &agrav       &agrav       et tu autre citation       un    il       marche       les       allong     "  un livre écrit f le feu est venu,ardeur des ecrire sur le lourd travail des meules à la bonne sors de mon territoire. fais (ma gorge est une dernier vers aoi       en comme une suite de iv.- du livre d’artiste       aujour douce est la terre aux yeux livre grand format en trois ici, les choses les plus la lecture de sainte grande lune pourpre dont les je découvre avant toi       l̵ sous l’occupation madame est une  “ne pas il tente de déchiffrer, pas facile d’ajuster le  la toile couvre les antoine simon 5 cet article est paru (en regardant un dessin de f tous les feux se sont 0 false 21 18   six formes de la bal kanique c’est       sur rita est trois fois humble. dentelle : il avait approche d’une       &agrav pour mireille et philippe c’est une sorte de autre citation"voui sous la pression des est-ce parce que, petit, on dès l’origine de son le galop du poème me       nuage       d&eacu       ( ce va et vient entre ki mult est las, il se dort deuxième c’est pour moi le premier     les provisions mise en ligne pour jean marie       le je ne peins pas avec quoi,       " des quatre archanges que on a cru à       le dans le train premier toutefois je m’estimais f j’ai voulu me pencher   que signifie     [1]        la je rêve aux gorges s’égarer on d’un bout à art jonction semble enfin la tentation du survol, à halt sunt li pui e mult halt a propos de quatre oeuvres de je meurs de soif suite de dieu faisait silence, mais vue à la villa tamaris  tu vois im font chier     hélas, et il parlait ainsi dans la le 19 novembre 2013, à la mieux valait découper l’illusion d’une l’existence n’est pour andré       fleur alocco en patchworck © neuf j’implore en vain  hors du corps pas  au travers de toi je la vie est dans la vie. se il faut aller voir et voici maintenant quelques  ce qui importe pour tendresses ô mes envols 1254 : naissance de f toutes mes quelques autres ouverture de l’espace 1. il se trouve que je suis reflets et echosla salle au matin du le numéro exceptionnel de dans ce périlleux des voiles de longs cheveux ce qu’un paysage peut dans le patriote du 16 mars       dans À perte de vue, la houle des attelage ii est une œuvre même si       sur « h&eacu       montag       sur       longte avant dernier vers aoi       le rare moment de bonheur,       qui antoine simon 24 dernier vers aoi       pour    de femme liseuse références : xavier edmond, sa grande branches lianes ronces dont les secrets… à quoi  le "musée je suis les plus vieilles immense est le théâtre et station 5 : comment rimbaud a donc réponse de michel à il ne sait rien qui ne va la mort d’un oiseau. clquez sur pour gilbert je suis bien dans "mais qui lit encore le v.- les amicales aventures du       la tu le sais bien. luc ne ce poème est tiré du l’heure de la et la peur, présente dans la caverne primordiale dernier vers aoi ce jour là, je pouvais seul dans la rue je ris la  les premières les plus terribles ma voix n’est plus que   d’un coté, dernier vers aoi première rupture : le madame est toute   la fraîcheur et la tous ces charlatans qui a propos d’une pas sur coussin d’air mais clers est li jurz et li autres litanies du saint nom « pouvez-vous  “s’ouvre quelque chose sables mes parolesvous bribes en ligne a "ces deux là se le tissu d’acier errer est notre lot, madame, le franchissement des effleurer le ciel du bout des deux ce travail vous est nos voix le recueil de textes     nous avant propos la peinture est       ce antoine simon 6  monde rassemblé       chaque outre la poursuite de la mise       le j’ai relu daniel biga,     à       voyage       l̵   je ne comprends plus       pourqu       pav&ea       voyage toulon, samedi 9 ainsi fut pétrarque dans et nous n’avons rien de mes deux mains les amants se       &agrav laure et pétrarque comme pour angelo a la libération, les ajout de fichiers sons dans ce qui importe pour la terre a souvent tremblé antoine simon 18 antoine simon 19       fourr& tout en travaillant sur les      &    regardant dernier vers aoi       banlie dernier vers aoi paien sunt morz, alquant       glouss ils sortent et si au premier jour il antoine simon 21 s’ouvre la       deux le passé n’est 10 vers la laisse ccxxxii aucun hasard si se  les trois ensembles   3   

les       reine elle disposait d’une la fonction,       les miguel a osé habiter qu’est-ce qui est en onze sous les cercles le scribe ne retient j’oublie souvent et             dans le désir de faire avec       fourr& madame chrysalide fileuse pour lee deux ajouts ces derniers je reviens sur des       dans   né le 7 rm : nous sommes en   ces sec erv vre ile pour daniel farioli poussant les étourneaux ! percey priest lakesur les je dors d’un sommeil de napolì napolì dernier vers aoi je m’étonne toujours de la paysage de ta tombe  et pour egidio fiorin des mots petit matin frais. je te    seule au voici l’une de nos plus une autre approche de     sur la pente j’arrivais dans les 7) porte-fenêtre bernard dejonghe... depuis quatre si la mer s’est eurydice toujours nue à   ciel !!!! josué avait un rythme merle noir  pour macao grise       ce il pleut. j’ai vu la j’ai changé le bruno mendonça ici. les oiseaux y ont fait la mastication des je t’enfourche ma       m̵ mult est vassal carles de       sur issent de mer, venent as       la pour     oued coulant clers fut li jurz e li       apparu petites proses sur terre dernier vers aoi i.- avaler l’art par     m2 &nbs       &ccedi mais non, mais non, tu que reste-t-il de la le bulletin de "bribes si grant dol ai que ne se placer sous le signe de un tunnel sans fin et, à       alla jusqu’à il y a frères et la cité de la musique les dernières       b&acir le temps passe si vite, pour jacky coville guetteurs elle ose à peine abu zayd me déplait. pas tant pis pour eux. au seuil de l’atelier rien n’est dernier vers doel i avrat, rêves de josué,       la on préparait le 26 août 1887, depuis ce n’est pas aux choses face aux bronzes de miodrag depuis ce jour, le site cette machine entre mes dire que le livre est une dimanche 18 avril 2010 nous pierre ciel       l’instant criblé ce texte m’a été       dans la légende fleurie est g. duchêne, écriture le   est-ce que rm, le 2/02/2018 j’ai fait c’est vrai "et bien, voilà..." dit   saint paul trois max charvolen, martin miguel c’était une le ciel de ce pays est tout cinquième essai tout ils s’étaient       dans des voix percent, racontent station 7 : as-tu vu judas se certains prétendent cinq madame aux yeux ….omme virginia par la je suis occupé ces la question du récit     sur la     une abeille de poussées par les vagues mouans sartoux. traverse de       avant       soleil mult ben i fierent franceis e toutes ces pages de nos     extraire   au milieu de la pureté de la survie. nul je serai toujours attentif à       &n pour martin       la       le       &agrav dernier vers aoi bien sûr, il y eut antoine simon 29 introibo ad altare derniers vers sun destre fontelucco, 6 juillet 2000 la parol

Accueil > Personnalités > Pey

Pey

Serge Pey, né en 1950 à Toulouse.

Pour plus d’informations, on pourra consulter le site du Centre d’art et de littérature de l’Hôtel Beury.

Voir son site personnel

Et dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette