BRIBES EN LIGNE
le nécessaire non et si tu dois apprendre à tout en travaillant sur les saluer d’abord les plus lorsqu’on connaît une l’erbe del camp, ki ….omme virginia par la les cuivres de la symphonie     double au lecteur voici le premier     les fleurs du       fourr&         &n preambule – ut pictura j’ai changé le quai des chargeurs de et voici maintenant quelques       quinze (ô fleur de courge... 0 false 21 18 décembre 2001. sequence 6   le tes chaussures au bas de entr’els nen at ne pui dernier vers aoi  les éditions de mougins. décembre c’était une     hélas, arbre épanoui au ciel       l̵ en ceste tere ad estet ja errer est notre lot, madame,       dans de sorte que bientôt toi, mésange à  les trois ensembles vi.- les amicales aventures attelage ii est une œuvre bien sûr, il y eut vous deux, c’est joie et archipel shopping, la a grant dulur tendrai puis vue à la villa tamaris exacerbé d’air avant propos la peinture est gardien de phare à vie, au josué avait un rythme marché ou souk ou  c’était il y a dans ce pays des voies       marche le 28 novembre, mise en ligne c’est vrai  au mois de mars, 1166 mult ben i fierent franceis e avant dernier vers aoi de pareïs li seit la       é pour helmut li quens oger cuardise       la suite du blasphème de   d’un coté,       la depuis le 20 juillet, bribes l’heure de la comme ce mur blanc aucun hasard si se       nuage dentelle : il avait l’attente, le fruit seins isabelle boizard 2005 j’ai relu daniel biga, vous avez       une poussées par les vagues   la production ce texte se présente   pour le prochain dans les écroulements   j’ai souvent "moi, esclave" a 1254 : naissance de je déambule et suis       " envoi du bulletin de bribes dernier vers aoi giovanni rubino dit il existe deux saints portant spectacle de josué dit prenez vos casseroles et  les œuvres de on préparait huit c’est encore à     pluie du suite de       chaque recleimet deu mult mon travail est une et combien où l’on revient madame porte à  zones gardées de la danse de diaphane est le mot (ou un homme dans la rue se prend ] heureux l’homme martin miguel art et l’illusion d’une 1 au retour au moment pour jean-marie simon et sa pour robert   je ne comprends plus 1. il se trouve que je suis ce 28 février 2002. j’ai perdu mon la réserve des bribes nous avancions en bas de  dernier salut au     quand portrait. 1255 :       st béatrice machet vient de  avec « a la       soleil       " démodocos... Ça a bien un       fourr&       bonhe exode, 16, 1-5 toute ce poème est tiré du dernier vers aoi la mastication des et il parlait ainsi dans la vous êtes "ces deux là se certains soirs, quand je nous dirons donc pour qui veut se faire une de proche en proche tous raphaËl introibo ad altare pas même       " li emperere s’est antoine simon 5 “dans le dessin une fois entré dans la un nouvel espace est ouvert le recueil de textes on a cru à ce jour-là il lui dans un coin de nice, ouverture d’une les textes mis en ligne Être tout entier la flamme il y a tant de saints sur       crabe- antoine simon 24 sur la toile de renoir, les (la numérotation des f j’ai voulu me pencher samuelchapitre 16, versets 1 hans freibach : dieu faisait silence, mais la vie humble chez les       embarq ils avaient si longtemps, si certains prétendent la deuxième édition du       au quatrième essai rares le "patriote",     surgi antoine simon 31       au elle disposait d’une bribes en ligne a le geste de l’ancienne, madame aux rumeurs station 5 : comment la mort, l’ultime port, dans le patriote du 16 mars    courant       va antoine simon 26       le       et tu les routes de ce pays sont à cri et à voudrais je vous       le quatrième essai de       m&eacu beaucoup de merveilles la terre nous leonardo rosa       sur       ( la légende fleurie est f toutes mes quelques textes       un carles respunt : pour martin janvier 2002 .traverse i.- avaler l’art par   tout est toujours en temps de pierres cette machine entre mes dernier vers aoi madame est la reine des dernier vers aoi g. duchêne, écriture le dans les rêves de la antoine simon 7       allong la rencontre d’une quand nous rejoignons, en quand les mots dernier vers aoi  hors du corps pas les dernières travail de tissage, dans souvent je ne sais rien de       s̵ antoine simon 18 de toutes les n’ayant pas ecrire sur non... non... je vous assure, dernier vers aoi à sylvie au rayon des surgelés peinture de rimes. le texte f tous les feux se sont   entrons ainsi va le travail de qui       o deuxième approche de encore la couleur, mais cette il n’est pire enfer que  au travers de toi je   dits de deuxième essai equitable un besoin sonnerait madame est une torche. elle les petites fleurs des       pourqu un tunnel sans fin et, à dernier vers aoi tandis que dans la grande       les   pour théa et ses       au       sur le mi viene in mentemi quatrième essai de se reprendre. creuser son temps de pierres dans la descendre à pigalle, se ce pays que je dis est temps de cendre de deuil de coupé le sonà traquer il ne s’agit pas de sa langue se cabre devant le granz fut li colps, li dux en le géographe sait tout pour maxime godard 1 haute   le 10 décembre       la pie  pour de toutefois je m’estimais       magnol ce n’est pas aux choses on trouvera la video un jour, vous m’avez thème principal : sept (forces cachées qui       la etudiant à       que À perte de vue, la houle des       entre pour gilbert station 7 : as-tu vu judas se antoine simon 16       neige le pendu on peut croire que martine       d&eacu sors de mon territoire. fais     rien la vie est dans la vie. se heureuse ruine, pensait ils s’étaient       pass&e       aux voile de nuità la il était question non comment entrer dans une   est-ce que       assis       soleil le samedi 26 mars, à 15  de même que les 1- c’est dans tous feux éteints. des deuxième apparition passent .x. portes, ma mémoire ne peut me toulon, samedi 9 et…  dits de       dans imagine que, dans la je m’étonne toujours de la nous lirons deux extraits de       deux la lecture de sainte toute trace fait sens. que l’impression la plus  je signerai mon c’est la peur qui fait carissimo ulisse,torna a antoine simon 11 clers est li jurz et li ce qui aide à pénétrer le de mes deux mains la fraîcheur et la jouer sur tous les tableaux antoine simon 32 je n’hésiterai       dans madame a des odeurs sauvages   adagio   je antoine simon 14 chaque jour est un appel, une cyclades, iii° mieux valait découper       au       alla  jésus   je n’ai jamais j’ai en réserve       le pour marcel moisissures mousses lichens r.m.a toi le don des cris qui tendresse du mondesi peu de Éléments - lentement, josué       m̵   en grec, morías       apr&eg la brume. nuages       bonheu l’ami michel les étourneaux !     cet arbre que troisième essai et de tantes herbes el pre  l’écriture dernier vers aoi       bruyan dernier vers aoi dernier vers aoi merci à marc alpozzo bruno mendonça se placer sous le signe de j’ai parlé si j’avais de son     une abeille de       sur villa arson, nice, du 17       la quant carles oït la pour nicolas lavarenne ma j’écoute vos       " paien sunt morz, alquant c’est la distance entre quand vous serez tout dernier vers doel i avrat, j’aime chez pierre le passé n’est pierre ciel       les "tu sais ce que c’est 7) porte-fenêtre clers fut li jurz e li       les à la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Jacques Clauzel

Avec Jacques Clauzel

Dernier ajout : 14 août 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette