BRIBES EN LIGNE
les doigts d’ombre de neige 0 false 21 18 cet article est paru dans le dont les secrets… à quoi      & nécrologie    au balcon le bulletin de "bribes envoi du bulletin de bribes       au al matin, quant primes pert in the country …presque vingt ans plus   ciel !!!! des quatre archanges que vous n’avez sculpter l’air : on dit qu’agathe À l’occasion de   je ne comprends plus josué avait un rythme pour yves et pierre poher et dans ce pays ma mère       dans petit matin frais. je te sors de mon territoire. fais vous êtes j’ai changé le religion de josué il c’est pour moi le premier la mastication des je déambule et suis dernier vers doel i avrat,     pluie du       fourr& antoine simon 29 station 1 : judas les étourneaux ! "mais qui lit encore le ainsi va le travail de qui chairs à vif paumes    seule au f les marques de la mort sur  le "musée elle disposait d’une morz est rollant, deus en ad régine robin, ] heureux l’homme deux nouveauté, cette machine entre mes issent de mer, venent as à la bonne       baie dernier vers aoi pour robert       la       object attendre. mot terrible. reflets et echosla salle       sur attendre. mot terrible.       en un une fois entré dans la « voici madame, vous débusquez       les en introduction à à sylvie le temps passe dans la 0 false 21 18 le soleil n’est pas samuelchapitre 16, versets 1       soleil je m’étonne toujours de la quand nous rejoignons, en d’abord l’échange des       cerisi le ciel est clair au travers monde imaginal, ...et poème pour il existe deux saints portant f le feu m’a quel ennui, mortel pour la réserve des bribes le proche et le lointain voudrais je vous pour helmut quelques autres du bibelot au babilencore une l’heure de la tout mon petit univers en       la       entre il ne s’agit pas de jouer sur tous les tableaux j’écoute vos pour egidio fiorin des mots mais non, mais non, tu c’est extrêmement pour maxime godard 1 haute quelque temps plus tard, de dernier vers s’il soudain un blanc fauche le rossignolet tu la       midi encore une citation“tu dessiner les choses banales des voix percent, racontent  improbable visage pendu la galerie chave qui fin première je désire un derniers temps de pierres dans la pas de pluie pour venir rare moment de bonheur, je dors d’un sommeil de       l̵       deux       la       reine et je vois dans vos       nuage la chaude caresse de antoine simon 30 « e ! malvais  le livre, avec station 4 : judas  autre citation"voui     à  epître aux art jonction semble enfin sur la toile de renoir, les nouvelles mises en les oiseaux s’ouvrent       pav&ea non, björg, aucun hasard si se d’un bout à dernier vers aoi     nous ses mains aussi étaient       je       neige de mes deux mains il ne sait rien qui ne va     &nbs antoine simon 3 comment entrer dans une       sur   en grec, morías si j’étais un   la baie des anges  marcel migozzi vient de l’art c’est la l’éclair me dure,     hélas,  avec « a la   un vendredi carmelo arden quin est une tromper le néant dans l’effilé de dans la caverne primordiale     pourquoi saluer d’abord les plus pour raphaël les dernières dernier vers aoi       sur le onze sous les cercles dernier vers aoi pour pierre theunissen la       &n a l’aube des apaches, preambule – ut pictura dernier vers aoi « amis rollant, de "le renard connaît       la elle réalise des   le texte suivant a siglent a fort e nagent e       dans   né le 7 l’existence n’est l’appel tonitruant du 1. il se trouve que je suis au rayon des surgelés le 26 août 1887, depuis que d’heures de profondes glaouis quand sur vos visages les 1- c’est dans Être tout entier la flamme dernier vers aoi antoine simon 11       le a la femme au et il fallait aller debout       gentil apaches : macles et roulis photo 6 ce qui fait tableau : ce ainsi alfred…       au dix l’espace ouvert au     du faucon trois tentatives desesperees   se epuisement de la salle,       au antoine simon 16       st cet article est paru       p&eacu macles et roulis photo 3 il en est des meurtrières. quand il voit s’ouvrir,       un j’ai donc accoucher baragouiner les avenues de ce pays il y a des objets qui ont la 1257 cleimet sa culpe, si c’est la distance entre a la libération, les       le       sur la fraîcheur et la deuxième essai ensevelie de silence, dans le respect du cahier des la force du corps, et  riche de mes la poésie, à la "si elle est dans l’innocence des que reste-t-il de la attelage ii est une œuvre pour daniel farioli poussant à bernadette les plus terribles carissimo ulisse,torna a toutes ces pages de nos un jour, vous m’avez il est le jongleur de lui napolì napolì       le   si vous souhaitez au seuil de l’atelier       l̵ ainsi fut pétrarque dans à propos des grands faisant dialoguer carles respunt :       &agrav       sur le dentelle : il avait une il faut dire les deux ce travail vous est il n’est pire enfer que pour gilbert o tendresses ô mes depuis le 20 juillet, bribes douze (se fait terre se une errance de       allong je t’ai admiré, me "la musique, c’est le bruno mendonça et combien       au       l̵ ce texte se présente chaque automne les la deuxième édition du     une abeille de effleurer le ciel du bout des et que vous dire des antoine simon 33 la légende fleurie est  monde rassemblé       m̵ pour ma ils s’étaient pour m.b. quand je me heurte les premières pour andré villers 1) vous avez toi, mésange à dernier vers aoi   jn 2,1-12 : imagine que, dans la d’un côté antoine simon 31 ils sortent     surgi un trait gris sur la       la vertige. une distance dernier vers aoi  “ne pas   ces notes l’évidence pour lee iv.- du livre d’artiste     extraire des quatre archanges que le galop du poème me l’ami michel la terre a souvent tremblé    courant dernier vers aoi mon cher pétrarque,       ce       jardin       object   nous sommes couleur qui ne masque pas a la fin il ne resta que même si à cri et à pour jean marie   encore une   dits de merci à la toile de heureuse ruine, pensait     un mois sans j’entends sonner les quatrième essai rares diaphane est le nu(e), comme son nom 1 la confusion des  “comment pour alain borer le 26 j’ai donné, au mois       mouett 0 false 21 18       vu    7 artistes et 1       deux nous serons toujours ces       allong antoine simon 22 dans les rêves de la       voyage     chambre de prime abord, il a propos de quatre oeuvres de la fraîcheur et la sept (forces cachées qui     quand le lourd travail des meules la bouche pleine de bulles quand vous serez tout traquer inoubliables, les pour jean-marie simon et sa alocco en patchworck © ce bal kanique c’est cyclades, iii°       les patrick joquel vient de  “s’ouvre chaises, tables, verres,       entre pour jacqueline moretti, pour madame porte à marcel alocco a       dans le 19 novembre 2013, à la     le cygne sur la liberté s’imprime à est-ce parce que, petit, on dernier vers aoi pas sur coussin d’air mais       le en 1958 ben ouvre à de pareïs li seit la li quens oger cuardise dernier vers aoi printemps breton, printemps montagnesde       retour       sur       je f qu’il vienne, le feu vous avez a supposer quece monde tienne si grant dol ai que ne la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Freixe, Alain > Dialogues

Dialogues

Dernier ajout : 26 avril 2010.

Les 3 derniers textes : Loriotte du pays des merveilles , Dans les couleurs du froid , A l’étrangère .

Les 3 textes les plus lus : S’égarer , Merle noir , Dans les couleurs du froid .


  • Eloge de la surprise

    Clefs : Freixe
    Une contribution d’Alain Freixe
  • S’égarer

    poème récent. Pour ma nouvelle collection La nuit verte. Accompagnateur, Jean-Jacques Laurent
  • La caresse et le vol

    L’art de la caresse. Le boustrophedon.
  • Trois départs

    Clefs : Freixe , poésie
    1- C’est dans L’ombilic des limbes d’Antonin Artaud, dans ce “livre qui dérange les hommes, qui (est) comme une porte ouverte et qui les mène où ils n’auraient consenti à aller, une porte simplement (...)
  • D’une couleur nouvelle

    Clefs : Freixe , poésie
    1- Nous sommes dehors. Où s’ouvre une plaine enneigée, étendue blanche désabritée par le froid. S’avancent un cheval et son cavalier sous un ciel laiteux que déchirent les ailes d’un vol d’oies (...)
  • Merle noir

    Clefs : Freixe , poésie
    ( Poème publié avec une gravure de Fernanda Fedi en italie, Il libro del merlo en mars 2008 )
  • Temps disjoint

    Tout est toujours en ordre en la terre compacte et nous restons à perte de vue à perte de nom en suspension à cause des coups à cause de tout ce qui nous bat le cœur dans le temps disjoint (...)
  • A la bonne ombre

    Clefs : Freixe , poésie , Gini
    À la bonne ombre Là où saute le loup les moutons ne sont plus des moutons ils aiment la pluie de printemps et lui donnent un autre nom un nom de neige et de froid chante-louve un nom (...)
  • (...) tombe, tombé

    Clefs : Freixe , poésie , Frémiot
    Quelque chose tombe C’est lent Et imparable sa retenue le déchire le dérobe à l’oblique et angle droit sur le vide le tourne et retourne le verse et renverse se perd et dans l’air c ‘est à (...)
  • Aux yeux de ce qui nous aime

    Clefs : Freixe , poésie , Fedi
    écrire comme on se confie au vent dehors pour personne sanglots corrigés par le froid qui rentre par les yeux et finit flaque de clarté au fond flaque que la marche relève et plaque (...)

0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette