BRIBES EN LIGNE
o tendresses ô mes dernier vers aoi introibo ad altare antoine simon 18 ils avaient si longtemps, si       deux les dieux s’effacent       midi immense est le théâtre et quand les mots mult ben i fierent franceis e     un mois sans   iv    vers pour andrée j’ai longtemps       sur dans les carnets       voyage ma voix n’est plus que le tissu d’acier   que signifie dernier vers aoi       sur troisième essai   (à la fraîcheur et la et combien       object j’arrivais dans les madame est toute     &nbs ainsi alfred… a ma mère, femme parmi À l’occasion de (la numérotation des       sous     l’é josué avait un rythme j’ai en réserve       la cet article est paru l’art n’existe les cuivres de la symphonie   au milieu de   pour le prochain certains prétendent       mouett sequence 6   le       quinze mise en ligne       longte diaphane est le mouans sartoux. traverse de il est le jongleur de lui mon travail est une religion de josué il vous n’avez c’est la distance entre très malheureux...       le       la hans freibach : ajout de fichiers sons dans d’abord l’échange des siglent a fort e nagent e les doigts d’ombre de neige       &n antoine simon 5             marche l’impossible ( ce texte a pour michèle gazier 1) exode, 16, 1-5 toute (dans mon ventre pousse une “le pinceau glisse sur  pour jean le       maquis antoine simon 2 j’ai donc un homme dans la rue se prend sixième       fleur je reviens sur des « amis rollant, de antoine simon 30 1-nous sommes dehors. d’un côté       la       en un ils sortent       le       je raphaël le travail de bernard soudain un blanc fauche le     son       dans       sur       je me       journ&       tourne dieu faisait silence, mais la communication est pour jean-louis cantin 1.- attention beau comment entrer dans une quand c’est le vent qui dernier vers aoi le grand combat : exacerbé d’air j’aime chez pierre folie de josuétout est spectacle de josué dit si j’étais un 1.- les rêves de       je       bruyan     hélas, martin miguel art et tes chaussures au bas de pour nicolas lavarenne ma monde imaginal,       montag   entrons la force du corps, entr’els nen at ne pui 1257 cleimet sa culpe, si un temps hors du     nous dernier vers aoi et  riche de mes encore une citation“tu avant dernier vers aoi quelque chose equitable un besoin sonnerait station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi glaciation entre chaises, tables, verres, le plus insupportable chez ouverture d’une raphaËl       ton une autre approche de le recueil de textes le scribe ne retient le samedi 26 mars, à 15 le franchissement des jouer sur tous les tableaux j’entends sonner les aux george(s) (s est la 0 false 21 18       sur  on peut passer une vie   pour adèle et   se antoine simon 20 même si samuelchapitre 16, versets 1 quand vous serez tout il en est des noms comme du       dans si grant dol ai que ne la brume. nuages       embarq  au travers de toi je de la tout est prêt en moi pour sous l’occupation histoire de signes . pour martine, coline et laure effleurer le ciel du bout des       au    regardant madame, vous débusquez il n’était qu’un pour maguy giraud et il faut laisser venir madame les routes de ce pays sont carmelo arden quin est une ainsi fut pétrarque dans       la la mort d’un oiseau.  jésus "le renard connaît vous avez dans le train premier reflets et echosla salle       soleil nu(e), comme son nom je t’enlace gargouille madame, c’est notre pour michèle       la un soir à paris au de soie les draps, de soie en 1958 ben ouvre à       la  l’exposition  zacinto dove giacque il mio antoine simon 25 ici, les choses les plus à bernadette   ces sec erv vre ile la cité de la musique       jonath comme ce mur blanc dans la caverne primordiale       " je rêve aux gorges       les dans le monde de cette pour maxime godard 1 haute troisième essai et dentelle : il avait dernier vers aoi intendo... intendo ! grant est la plaigne e large le passé n’est madame porte à la terre nous clere est la noit e la       la et…  dits de et il parlait ainsi dans la difficile alliage de rêve, cauchemar,  pour de quelques textes le geste de l’ancienne, poème pour karles se dort cum hume un besoin de couper comme de "et bien, voilà..." dit a la femme au antoine simon 6   dits de je sais, un monde se macles et roulis photo viallat © le château de nice, le 8 octobre j’ai perdu mon au matin du l’heure de la       juin À peine jetés dans le   je ne comprends plus derniers quand nous rejoignons, en thème principal : tu le sais bien. luc ne  référencem deuxième essai tout mon petit univers en     longtemps sur     oued coulant       nuage af : j’entends je dors d’un sommeil de le 28 novembre, mise en ligne je m’étonne toujours de la temps de bitume en fusion sur l’erbe del camp, ki elle ose à peine nous avons affaire à de paysage de ta tombe  et ce pays que je dis est       aux     surgi des voix percent, racontent dernier vers aoi sculpter l’air : une il faut dire les ce texte m’a été de prime abord, il deuxième approche de journée de    7 artistes et 1  improbable visage pendu       force traquer antoine simon 9 li emperere s’est     le cygne sur j’écoute vos je suis nouvelles mises en a toi le don des cris qui pour philippe "mais qui lit encore le vue à la villa tamaris moi cocon moi momie fuseau essai de nécrologie, tout le problème epuisement de la salle, deux mille ans nous sixième reprise du site avec la la musique est le parfum de ] heureux l’homme dernier vers aoi   les lettres ou les chiffres       les dans les carnets de pa(i)smeisuns en est venuz issent de mer, venent as temps où les coeurs  zones gardées de       alla       apr&eg macao grise agnus dei qui tollis peccata l’instant criblé       & vertige. une distance ici. les oiseaux y ont fait       b&acir       pass&e genre des motsmauvais genre et la peur, présente autre essai d’un bientôt, aucune amarre il arriva que       un f le feu s’est j’oublie souvent et       reine       en quatrième essai de je découvre avant toi je crie la rue mue douleur quai des chargeurs de du fond des cours et des la vie est dans la vie. se    il deuxième apparition dans les horizons de boue, de il existe au moins deux béatrice machet vient de ainsi va le travail de qui dimanche 18 avril 2010 nous       ma les dessins de martine orsoni tendresses ô mes envols   (dans le coupé le sonà accorde ton désir à ta « e ! malvais sur la toile de renoir, les pour jacqueline moretti,     &nbs       la le lent déferlement (À l’église pour egidio fiorin des mots       et il n’est pire enfer que       aujour charogne sur le seuilce qui un jour, vous m’avez si tu es étudiant en antoine simon 26 eurydice toujours nue à janvier 2002 .traverse  née à démodocos... Ça a bien un f les marques de la mort sur     [1]  la liberté de l’être madame chrysalide fileuse      & l’homme est lu le choeur des femmes de le 15 mai, à s’ouvre la dans ma gorge       é où l’on revient dernier vers aoi       dans       entre r.m.a toi le don des cris qui       assis     "       pass&e juste un mot pour annoncer       fleure décembre 2001. (josué avait la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Eric Massholder

Avec Eric Massholder

Dernier ajout : 18 mars 2010.

Ce texte est paru en 2009 aux éditions de La Diane française (Nice). Ouvrage de bibliophilie avec 4 gravures sur bois de Éric Massholder dans sa série "Mode-fication". © R. Monticelli et La Diane française.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette