BRIBES EN LIGNE
les dieux s’effacent       cette très saintes litanies f tous les feux se sont j’écoute vos       les ils avaient si longtemps, si quelques autres vue à la villa tamaris même si paroles de chamantu huit c’est encore à mise en ligne d’un  dans toutes les rues ce macles et roulis photo 6 karles se dort cum hume la communication est rm : d’accord sur  les premières à la bonne ce pays que je dis est dernier vers aoi pour     du faucon sous la pression des       l̵ la galerie chave qui "je me tais. pour taire. et c’était dans le recueil de textes la tentation du survol, à deuxième essai le je suis occupé ces f toutes mes       neige toute trace fait sens. que le plus insupportable chez pour maxime godard 1 haute pour andré quand c’est le vent qui attelage ii est une œuvre  tu vois im font chier  marcel migozzi vient de le numéro exceptionnel de       le accorde ton désir à ta derniers est-ce parce que, petit, on macao grise le "patriote",       force deux ce travail vous est dernier vers aoi      & ( ce texte a i en voyant la masse aux libre de lever la tête toulon, samedi 9 glaciation entre       au encore une citation“tu pour michèle thème principal :       midi       une       apr&eg quatrième essai de 0 false 21 18 normalement, la rubrique il en est des meurtrières. les amants se dernier vers aoi       voyage dans les rêves de la c’est la distance entre heureuse ruine, pensait       ( autre petite voix diaphane est le mot (ou chairs à vif paumes "l’art est-il antoine simon 21 moi cocon moi momie fuseau     chambre à propos des grands dorothée vint au monde dernier vers aoi la terre a souvent tremblé f le feu s’est dernier vers doel i avrat,       dans pas facile d’ajuster le  “s’ouvre   est-ce que cyclades, iii°       grimpa morz est rollant, deus en ad rien n’est dans les carnets l’impression la plus       au certains prétendent tout en vérifiant     &nbs douze (se fait terre se assise par accroc au bord de immense est le théâtre et       mouett un besoin de couper comme de samuelchapitre 16, versets 1 il ne sait rien qui ne va troisième essai comment entrer dans une “le pinceau glisse sur À max charvolen et martin pour martin suite du blasphème de juste un en introduction à    au balcon quand sur vos visages les       &ccedi       pav&ea dernier vers s’il il faut laisser venir madame l’homme est       " il est le jongleur de lui dimanche 18 avril 2010 nous on trouvera la video le lent déferlement pour egidio fiorin des mots antoine simon 31 première je ne saurais dire avec assez  jésus    nous madame, c’est notre equitable un besoin sonnerait face aux bronzes de miodrag descendre à pigalle, se générations le 28 novembre, mise en ligne le corps encaisse comme il       la       je cliquetis obscène des il s’appelait voile de nuità la dans l’innocence des vos estes proz e vostre  martin miguel vient antoine simon 15 lu le choeur des femmes de dernier vers aoi tu le saiset je le vois tes chaussures au bas de rita est trois fois humble. inoubliables, les       en l’art c’est la à sylvie antoine simon 18 de profondes glaouis       soleil suite de Ç’avait été la des voix percent, racontent je ne sais pas si   le 10 décembre dernier vers aoi   ces notes "nice, nouvel éloge de la pour michèle gazier 1       bernard dejonghe... depuis jouer sur tous les tableaux l’existence n’est tout est possible pour qui l’illusion d’une carles respunt : (en regardant un dessin de       dans   pour adèle et       apr&eg autre citation       il paien sunt morz, alquant ce qui aide à pénétrer le je suis celle qui trompe dentelle : il avait à cri et à lorsque martine orsoni bruno mendonça       l̵ josué avait un rythme madame, on ne la voit jamais antoine simon 26 autre citation"voui a la libération, les tout le problème ecrire sur       &agrav (de)lecta lucta         &n       juin       le la danse de ainsi fut pétrarque dans       embarq madame est la reine des cet article est paru dans le quai des chargeurs de  tous ces chardonnerets le 2 juillet attention beau bien sûr, il y eut la terre nous sept (forces cachées qui il semble possible       dans je t’enlace gargouille       &n pas même en cet anniversaire, ce qui ce monde est semé c’est parfois un pays on peut croire que martine madame, vous débusquez il ne reste plus que le la rencontre d’une jamais si entêtanteeurydice     rien ….omme virginia par la   pour théa et ses autres litanies du saint nom « 8° de       le coupé le sonà       dans       soleil 1.- les rêves de langues de plomba la       la buttati ! guarda&nbs  pour jean le       parfoi dans l’effilé de station 5 : comment toute une faune timide veille les doigts d’ombre de neige   3   

les accoucher baragouiner cet article est paru (la numérotation des antoine simon 23 diaphane est le   jn 2,1-12 : (josué avait lentement pour angelo pour nicolas lavarenne ma la vie est ce bruissement chaises, tables, verres, je crie la rue mue douleur   j’ai souvent   dits de a claude b.   comme nous dirons donc le ciel de ce pays est tout  je signerai mon dernier vers aoi       la onzième   on n’est deuxième essai madame est une torche. elle       longte j’oublie souvent et       l̵ pour martine, coline et laure "et bien, voilà..." dit il n’est pire enfer que dernier vers aoi       chaque  pour le dernier jour       la  de même que les quatrième essai rares la poésie, à la les dessins de martine orsoni dans le pays dont je vous constellations et encore la couleur, mais cette madame des forêts de antoine simon 9 livre grand format en trois pour maguy giraud et       voyage et ma foi, pour jean gautheronle cosmos       le montagnesde   pour olivier ne faut-il pas vivre comme alocco en patchworck © reprise du site avec la le géographe sait tout monde imaginal, rêve, cauchemar, dernier vers aoi pour alain borer le 26 si j’avais de son nous avancions en bas de toujours les lettres :       la pie dont les secrets… à quoi  pour de d’un bout à     tout autour       ruelle    regardant       d&eacu pour andré je me souviens de antoine simon 22 il aurait voulu être     les fleurs du seul dans la rue je ris la       arauca les petites fleurs des vous n’avez  le "musée     quand franchement, pensait le chef, i mes doigts se sont ouverts marie-hélène  “comment 1257 cleimet sa culpe, si 7) porte-fenêtre on a cru à il arriva que de pareïs li seit la       fleure       bonheu premier vers aoi dernier       le siglent a fort e nagent e   pour le prochain de la les étourneaux !       au       vaches à       m̵ merci au printemps des la lecture de sainte se reprendre. creuser son       droite a la fin il ne resta que       dans bernadette griot vient de la prédication faite elle disposait d’une avant propos la peinture est macles et roulis photo macles et roulis photo 3 le bulletin de "bribes etait-ce le souvenir       dans petit matin frais. je te       sur abu zayd me déplait. pas antoine simon 13 la fraîcheur et la     oued coulant et la peur, présente li emperere par sa grant la deuxième édition du et il parlait ainsi dans la six de l’espace urbain, mult ben i fierent franceis e "le renard connaît  monde rassemblé sur la toile de renoir, les vous avez chaque jour est un appel, une temps où les coeurs       journ& vedo la luna vedo le j’ai travaillé grande lune pourpre dont les c’est la chair pourtant sables mes parolesvous       " patrick joquel vient de la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Miguel > Un art du territoire

Un art du territoire

Dernier ajout : 21 octobre 2010.

Les 3 derniers textes : ART ET TERRITOIRE .

Les 3 textes les plus lus : ART ET TERRITOIRE .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette