BRIBES EN LIGNE
le 23 février 1988, il dernier vers aoi f le feu s’est quando me ne so itu pe clquez sur le vieux qui       &agrav nouvelles mises en ne faut-il pas vivre comme  si, du nouveau dernier vers aoi       en un       object accorde ton désir à ta intendo... intendo ! l’erbe del camp, ki       la pie dans le pays dont je vous rare moment de bonheur, et te voici humanité premier vers aoi dernier  dans le livre, le des voiles de longs cheveux       &eacut preambule – ut pictura ma chair n’est mise en ligne d’un je n’ai pas dit que le elle réalise des chaque automne les   si vous souhaitez la poésie, à la il était question non   anatomie du m et au commencement était dans ce pays ma mère c’est la peur qui fait les durand : une antoine simon 9       l̵ le ciel de ce pays est tout       dans imagine que, dans la       &n tandis que dans la grande quant carles oït la a l’aube des apaches, À la loupe, il observa dernier vers aoi     dans la ruela hans freibach : deuxième apparition l’impression la plus saluer d’abord les plus faisant dialoguer moisissures mousses lichens vous dites : "un titrer "claude viallat, « h&eacu je suis la bouche pleine de bulles       dans non... non... je vous assure,       sur       sur pour michèle aueret et tout avait autre citation"voui       tourne       "     m2 &nbs       la  mise en ligne du texte le plus insupportable chez pour andré villers 1) pour qui veut se faire une pour maxime godard 1 haute il y a tant de saints sur dorothée vint au monde fin première accoucher baragouiner     le cygne sur  improbable visage pendu les dieux s’effacent     quand       au       nuage       enfant il pleut. j’ai vu la approche d’une le lourd travail des meules un trait gris sur la quatre si la mer s’est les lettres ou les chiffres merci à marc alpozzo       fourmi li emperere par sa grant       ...mai d’ eurydice ou bien de     cet arbre que quand il voit s’ouvrir, le franchissement des       su       avant bernard dejonghe... depuis     extraire me  un livre écrit mille fardeaux, mille j’ai parlé  dans toutes les rues on trouvera la video et  riche de mes     nous la deuxième édition du bribes en ligne a sequence 6   le glaciation entre       glouss       le (À l’église il n’est pire enfer que       m̵ les petites fleurs des       m&eacu pour frédéric ce texte se présente régine robin, ki mult est las, il se dort   un vendredi       l̵ antoine simon 20  l’écriture outre la poursuite de la mise genre des motsmauvais genre       allong  avec « a la pour philippe c’est vrai sur l’erbe verte si est able comme capable de donner deux ce travail vous est ajout de fichiers sons dans “dans le dessin quand nous rejoignons, en madame, on ne la voit jamais toutes ces pages de nos avez-vous vu       neige thème principal : halt sunt li pui e mult halt morz est rollant, deus en ad temps de pierres dans la la mort d’un oiseau. ouverture de l’espace f le feu m’a   la baie des anges agnus dei qui tollis peccata   six formes de la ...et poème pour pour martine ce comme une suite de à la mémoire de dernier vers aoi la mort, l’ultime port, art jonction semble enfin quelques textes madame aux rumeurs g. duchêne, écriture le   ciel !!!! dernier vers s’il f les rêves de deux mille ans nous de pareïs li seit la et il parlait ainsi dans la une errance de on préparait pas même petit matin frais. je te À max charvolen et martin ce jour-là il lui douze (se fait terre se antoine simon 14    il il tente de déchiffrer, à propos “la la terre a souvent tremblé  pour jean le autres litanies du saint nom     double dans la caverne primordiale Être tout entier la flamme       l̵ sables mes parolesvous attendre. mot terrible.  les œuvres de poème pour       entre la fraîcheur et la antoine simon 26   saint paul trois     tout autour   1) cette nice, le 18 novembre 2004 sculpter l’air :      & encore la couleur, mais cette madame a des odeurs sauvages ce qui importe pour l’art c’est la 1 au retour au moment     au couchant de profondes glaouis les étourneaux ! deuxième essai s’ouvre la pour alain borer le 26 dernier vers aoi al matin, quant primes pert c’est parfois un pays s’égarer on dieu faisait silence, mais granz fut li colps, li dux en constellations et       le "mais qui lit encore le dans ma gorge   voici donc la juste un mot pour annoncer première 0 false 21 18 villa arson, nice, du 17 on dit qu’agathe     du faucon  la toile couvre les       dans  référencem         or beaucoup de merveilles       nuage j’ai changé le il faut aller voir le lent déferlement peinture de rimes. le texte       jardin ce paysage que tu contemplais   que signifie quand vous serez tout tout mon petit univers en       au macles et roulis photo 4 dernier vers aoi vertige. une distance pour michèle gazier 1 pour andrée josué avait un rythme « pouvez-vous (elle entretenait la prédication faite   entrons       st À peine jetés dans le écrirecomme on se polenta       cerisi le 28 novembre, mise en ligne antoine simon 31       une f tous les feux se sont madame déchirée bribes en ligne a       le  “la signification bel équilibre et sa       bonheu  zones gardées de il aurait voulu être   pour adèle et       le poussées par les vagues granz est li calz, si se tendresses ô mes envols dernier vers aoi       le       la introibo ad altare fragilité humaine. les avenues de ce pays mes pensées restent le nécessaire non       baie au lecteur voici le premier       quand le grand combat :       pass&e la gaucherie à vivre, raphaËl dernier vers aoi       soleil maintenant il connaît le à propos des grands l’instant criblé l’impossible  monde rassemblé       je       vu dessiner les choses banales tes chaussures au bas de sur la toile de renoir, les premier essai c’est la mastication des « amis rollant, de dans les écroulements comment entrer dans une ici. les oiseaux y ont fait monde imaginal,       la       en avec marc, nous avons toute trace fait sens. que       bien       object dans le monde de cette le géographe sait tout assise par accroc au bord de 0 false 21 18 le temps passe dans la entr’els nen at ne pui un temps hors du   la production       le de prime abord, il sors de mon territoire. fais a claude b.   comme bruno mendonça       montagnesde r.m.a toi le don des cris qui les premières       s̵ de soie les draps, de soie       les grands i mes doigts se sont ouverts       fleure       &       bruyan les parents, l’ultime m1       rita est trois fois humble. rêve, cauchemar, cinquième essai tout iv.- du livre d’artiste la vie est dans la vie. se ici, les choses les plus quai des chargeurs de je suis celle qui trompe errer est notre lot, madame,     depuis     oued coulant "ces deux là se pour nicolas lavarenne ma "si elle est       " présentation du  l’exposition  rimbaud a donc la chaude caresse de comme un préliminaire la       sur le antoine simon 18       rampan l’art n’existe le 19 novembre 2013, à la       neige       marche écoute, josué, six de l’espace urbain, 7) porte-fenêtre de pa(i)smeisuns en est venuz à sylvie antoine simon 19  c’était et nous n’avons rien la bouche pure souffrance  de la trajectoire de ce je dors d’un sommeil de dans l’innocence des mon travail est une deux nouveauté, "je me tais. pour taire. dans le patriote du 16 mars avant dernier vers aoi il ne s’agit pas de dans les carnets la parol

Accueil > À propos de R. Monticelli

À propos de R. Monticelli

Dernier ajout : 23 juin 2014.


Dans ce site, je veux mettre en ligne, mon travail d’écriture, mes amitiés, mes réseaux...
Je l’ai ouvert en 2008... Peu à peu, il s’enrichit. J’y mets mes textes anciens, comme en archives. Mes textes en cours, quelquefois des brouillons. J’y ouvre des espaces pour des écrivains, des poètes, des artistes : ceux avec qui je travaille, ceux que je rencontre, ceux que je voudrais rencontrer... 


Ainsi s’organise le site :
Mes textes sont regroupés dans trois rubriques : les Bribes, les Rossignols, Autres textes... Certaines de ces rubriques se déclinent en sous-titres... vous verrez tout cela. J’ai ouvert récemment une rubrique de bio-bibliographie...
Vous trouverez les espaces ouverts à mes amis dans la rubrique "Au rendez-vous des amis"... Chacun a un espace à son nom, l’organise et l’alimente comme il l’entend. 


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette