BRIBES EN LIGNE
      et       sur  la lancinante le coeur du       la       ton on cheval rien n’est plus ardu on trouvera la video autre essai d’un     [1]  derniers le samedi 26 mars, à 15 un temps hors du   j’ai souvent dieu faisait silence, mais   dits de la mort d’un oiseau. vos estes proz e vostre 1 la confusion des (À l’église pour alain borer le 26 pour pierre theunissen la branches lianes ronces paien sunt morz, alquant       sur À la loupe, il observa    courant antoine simon 15 toi, mésange à le nécessaire non le lourd travail des meules       la livre grand format en trois   franchement, pensait le chef, autre citation la réserve des bribes  les trois ensembles rossignolet tu la j’ai parlé j’ai donc     rien     son       qui en 1958 ben ouvre à j’ai changé le pour raphaël       la       cette r.m.a toi le don des cris qui deuxième apparition c’est une sorte de vous avez mult est vassal carles de c’est parfois un pays il est le jongleur de lui on peut croire que martine quatre si la mer s’est  de même que les je m’étonne toujours de la madame, vous débusquez       dans À l’occasion de apaches : quando me ne so itu pe madame dans l’ombre des sur l’erbe verte si est le grand combat : folie de josuétout est fin première       s̵ agnus dei qui tollis peccata les étourneaux ! cinquième essai tout « e ! malvais ce poème est tiré du   un avec marc, nous avons premier essai c’est à la mémoire de ce 1- c’est dans       sur le grant est la plaigne e large ki mult est las, il se dort quand sur vos visages les mouans sartoux. traverse de le géographe sait tout je suis bien dans 1254 : naissance de deuxième apparition de  epître aux       au   né le 7       &agrav dernier vers aoi aucun hasard si se nécrologie tendresse du mondesi peu de madame déchirée dernier vers aoi temps de cendre de deuil de dernier vers aoi       sur et  riche de mes       au antoine simon 11 patrick joquel vient de percey priest lakesur les sa langue se cabre devant le souvent je ne sais rien de       au la chaude caresse de merci à marc alpozzo la vie est dans la vie. se le franchissement des pour andré villers 1) dernier vers aoi       bien tout est prêt en moi pour antoine simon 3 sculpter l’air : 1-nous sommes dehors. une errance de pour le prochain basilic, (la j’ai perdu mon       journ& j’entends sonner les quatrième essai de       ruelle   au milieu de l’éclair me dure, il n’est pire enfer que    au balcon je crie la rue mue douleur   tout est toujours en dernier vers aoi       rampan la brume. nuages  les œuvres de l’instant criblé j’ai travaillé une il faut dire les     longtemps sur li emperere s’est mougins. décembre (ma gorge est une pour andré mult ben i fierent franceis e    seule au bien sûrla la vie est ce bruissement     sur la       la  si, du nouveau (la numérotation des       &agrav       dans lorsque martine orsoni le texte qui suit est, bien ils sortent     une abeille de cher bernard  “... parler une       o onze sous les cercles   nous sommes aux barrières des octrois       la du bibelot au babilencore une a propos de quatre oeuvres de etait-ce le souvenir il existe au moins deux ne pas négocier ne     sur la pente edmond, sa grande glaciation entre       &agrav dernier vers aoi neuf j’implore en vain       fleure diaphane est le mot (ou genre des motsmauvais genre les plus vieilles « voici  “comment s’égarer on nous avons affaire à de dans le pays dont je vous troisième essai et avant dernier vers aoi "tu sais ce que c’est ce monde est semé o tendresses ô mes allons fouiller ce triangle "moi, esclave" a « h&eacu       sous l’évidence la fonction, dernier vers aoi deuxième essai le 2 juillet décembre 2001.       le       que immense est le théâtre et elle réalise des raphaËl antoine simon 16   anatomie du m et constellations et tout en vérifiant   pour olivier il en est des meurtrières.       ...mai macles et roulis photo 7 bal kanique c’est est-ce parce que, petit, on pour lee 10 vers la laisse ccxxxii       ( on croit souvent que le but a la fin il ne resta que je suis celle qui trompe des voix percent, racontent    regardant       dans     ton       & dernier vers aoi le lent déferlement epuisement de la salle, non, björg, la vie humble chez les les doigts d’ombre de neige il y a tant de saints sur À perte de vue, la houle des a la femme au     les fleurs du approche d’une       ce ce qu’un paysage peut hans freibach : dont les secrets… à quoi dans le respect du cahier des le temps passe dans la    tu sais je désire un un verre de vin pour tacher  référencem bribes en ligne a pour jean-marie simon et sa ouverture de l’espace antoine simon 17 voudrais je vous (en regardant un dessin de que reste-t-il de la maintenant il connaît le a la libération, les pas même dans le pain brisé son la tentation du survol, à le galop du poème me    en     un mois sans il n’y a pas de plus pour mireille et philippe dernier vers aoi reflets et echosla salle avez-vous vu essai de nécrologie, alocco en patchworck © démodocos... Ça a bien un  au mois de mars, 1166 mon travail est une       su mais non, mais non, tu et ces       vaches dernier vers aoi  le "musée les durand : une bruno mendonça moi cocon moi momie fuseau ici, les choses les plus   que signifie antoine simon 10 rm : nous sommes en tout le problème se reprendre. creuser son à propos “la     de rigoles en le travail de bernard     surgi  “ce travail qui poussées par les vagues antoine simon 29       entre       " introibo ad altare     cet arbre que inoubliables, les passet li jurz, si turnet a cet univers sans quand les mots       va petites proses sur terre j’ai en réserve buttati ! guarda&nbs paroles de chamantu un homme dans la rue se prend antoine simon 31   un vendredi     chant de   le texte suivant a dimanche 18 avril 2010 nous temps de pierres dans la  la toile couvre les       &agrav quant carles oït la carissimo ulisse,torna a en cet anniversaire, ce qui l’appel tonitruant du le lent tricotage du paysage deux ajouts ces derniers les textes mis en ligne       assis antoine simon 22 c’est la chair pourtant je t’enlace gargouille pour angelo sequence 6   le j’aime chez pierre le bulletin de "bribes "et bien, voilà..." dit       sur le 1257 cleimet sa culpe, si le plus insupportable chez madame est une torche. elle madame chrysalide fileuse heureuse ruine, pensait les dernières   la production ici. les oiseaux y ont fait       il       je me traquer le tissu d’acier pour robert   adagio   je tu le sais bien. luc ne       reine dernier vers aoi et voici maintenant quelques pour nicolas lavarenne ma mes pensées restent suite de la gaucherie à vivre, la communication est il existe deux saints portant pour helmut ...et poème pour deux nouveauté,     le li emperere par sa grant ses mains aussi étaient dernier vers aoi quand nous rejoignons, en la pureté de la survie. nul les dessins de martine orsoni dans les carnets de tantes herbes el pre dentelle : il avait pour michèle       juin je suis occupé ces antoine simon 21 au matin du   encore une à antoine simon 6 les routes de ce pays sont     vers le soir       une pour m.b. quand je me heurte régine robin, la fraîcheur et la       apr&eg dans ce pays ma mère       apr&eg cinquième citationne pour mon épouse nicole derniers vers sun destre la parol

Accueil > À propos de R. Monticelli

À propos de R. Monticelli

Dernier ajout : 23 juin 2014.


Dans ce site, je veux mettre en ligne, mon travail d’écriture, mes amitiés, mes réseaux...
Je l’ai ouvert en 2008... Peu à peu, il s’enrichit. J’y mets mes textes anciens, comme en archives. Mes textes en cours, quelquefois des brouillons. J’y ouvre des espaces pour des écrivains, des poètes, des artistes : ceux avec qui je travaille, ceux que je rencontre, ceux que je voudrais rencontrer... 


Ainsi s’organise le site :
Mes textes sont regroupés dans trois rubriques : les Bribes, les Rossignols, Autres textes... Certaines de ces rubriques se déclinent en sous-titres... vous verrez tout cela. J’ai ouvert récemment une rubrique de bio-bibliographie...
Vous trouverez les espaces ouverts à mes amis dans la rubrique "Au rendez-vous des amis"... Chacun a un espace à son nom, l’organise et l’alimente comme il l’entend. 


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette