BRIBES EN LIGNE
    chant de       devant     surgi accorde ton désir à ta ...et poème pour clers fut li jurz e li il avait accepté rêves de josué, madame est la reine des       au   pour olivier merci à marc alpozzo suite du blasphème de avez-vous vu la réserve des bribes intendo... intendo !       sur sous l’occupation quelque chose       entre montagnesde huit c’est encore à de profondes glaouis je me souviens de deuxième essai le     oued coulant       le attention beau ce texte m’a été livre grand format en trois quand les eaux et les terres marie-hélène je suis celle qui trompe       soleil       qui ils sortent max charvolen, martin miguel c’est la peur qui fait epuisement de la salle,   la baie des anges f le feu m’a troisième essai essai de nécrologie, un titre : il infuse sa "pour tes       mouett à dernier vers aoi       droite très malheureux... cliquetis obscène des toutefois je m’estimais décembre 2001. f les rêves de À perte de vue, la houle des outre la poursuite de la mise "ces deux là se ainsi fut pétrarque dans       un dernier vers aoi dans le train premier je n’ai pas dit que le nous dirons donc la question du récit le 19 novembre 2013, à la     le cygne sur  les éditions de quelque temps plus tard, de (en regardant un dessin de siglent a fort e nagent e quand les mots macles et roulis photo 6  la lancinante je t’enlace gargouille    en i en voyant la masse aux  les trois ensembles       reine       ...mai suite de les dernières je rêve aux gorges pour frédéric l’évidence     rien (josué avait lentement vous deux, c’est joie et antoine simon 15 dans ce pays ma mère       dernier vers doel i avrat, sixième errer est notre lot, madame,       une i mes doigts se sont ouverts il est le jongleur de lui mi viene in mentemi la deuxième édition du dernier vers aoi le geste de l’ancienne,       vu antoine simon 32 je t’enfourche ma       force pour philippe       gentil le coquillage contre       la     m2 &nbs il aurait voulu être pour martine, coline et laure de pa(i)smeisuns en est venuz a claude b.   comme paroles de chamantu       au       apr&eg a grant dulur tendrai puis       dans rien n’est mesdames, messieurs, veuillez    nous a propos d’une de l’autre polenta quatrième essai de la cité de la musique clers est li jurz et li 1257 cleimet sa culpe, si la route de la soie, à pied, antoine simon 33 karles se dort cum hume       assis li quens oger cuardise « amis rollant, de autre petite voix   iv    vers       " le lent tricotage du paysage       la     de rigoles en douce est la terre aux yeux descendre à pigalle, se attendre. mot terrible.     hélas, 1254 : naissance de est-ce parce que, petit, on ouverture de l’espace dernier vers aoi antoine simon 9   anatomie du m et       dans autre citation la liberté s’imprime à giovanni rubino dit bernard dejonghe... depuis antoine simon 28 c’est seulement au qu’est-ce qui est en j’ai changé le 1. il se trouve que je suis on trouvera la video     faisant la les routes de ce pays sont vous dites : "un   je ne comprends plus       neige jamais si entêtanteeurydice le tissu d’acier du fond des cours et des les dessins de martine orsoni morz est rollant, deus en ad on dit qu’agathe martin miguel art et que reste-t-il de la       &agrav premier vers aoi dernier       object       " j’ai longtemps ce va et vient entre un nouvel espace est ouvert       l̵ et nous n’avons rien la mort d’un oiseau. neuf j’implore en vain       deux il ne s’agit pas de    au balcon  je signerai mon     vers le soir iv.- du livre d’artiste me dieu faisait silence, mais je sais, un monde se  monde rassemblé rare moment de bonheur,       au le corps encaisse comme il temps où les coeurs dans l’innocence des dernier vers s’il madame dans l’ombre des « voici de proche en proche tous j’ai donné, au mois il en est des noms comme du la mastication des madame, c’est notre cinq madame aux yeux les oiseaux s’ouvrent deuxième approche de  mise en ligne du texte       voyage       journ& dernier vers aoi la force du corps,       apparu       la écoute, josué, préparation des ma mémoire ne peut me et il parlait ainsi dans la il s’appelait bruno mendonça       bonhe fontelucco, 6 juillet 2000 preambule – ut pictura       fourr& dernier vers aoi agnus dei qui tollis peccata quant carles oït la dernier vers aoi       fourr&       sur le f les marques de la mort sur passet li jurz, la noit est       maquis si j’étais un pour anne slacik ecrire est « 8° de langues de plomba la pour jean-louis cantin 1.-       en c’est la distance entre dernier vers aoi temps de pierres pour michèle gazier 1) souvent je ne sais rien de dernier vers aoi petit matin frais. je te les textes mis en ligne le franchissement des       arauca elle réalise des quand vous serez tout ço dist li reis : libre de lever la tête antoine simon 17 de pareïs li seit la   3   

les de soie les draps, de soie       au (josué avait dernier vers aoi j’ai donc    si tout au long       nuage guetter cette chose    il       montag pour titrer "claude viallat,       l̵ dans l’effilé de merci au printemps des cet article est paru dans le       la       dans       ce deux mille ans nous pour max charvolen 1)       crabe- un tunnel sans fin et, à l’existence n’est     quand macles et roulis photo 3 f le feu s’est spectacle de josué dit carles respunt : tout à fleur d’eaula danse tendresses ô mes envols       deux antoine simon 25 la fraîcheur et la toute une faune timide veille face aux bronzes de miodrag au seuil de l’atelier       l̵ la fraîcheur et la 1) la plupart de ces       " les installations souvent, si tu es étudiant en les plus vieilles madame, on ne la voit jamais       ( dentelle : il avait antoine simon 12       glouss le passé n’est       le (elle entretenait       nuage     ton       au a la femme au       les merci à la toile de mais non, mais non, tu ses mains aussi étaient   tout est toujours en je désire un quelques textes dimanche 18 avril 2010 nous       à cinquième citationne on a cru à issent de mer, venent as ma chair n’est toulon, samedi 9       coude le bulletin de "bribes ma voix n’est plus que une autre approche de pour marcel ainsi alfred… la galerie chave qui dernier vers aoi  référencem       la 0 false 21 18       sur deuxième suite couleur qui ne masque pas       marche envoi du bulletin de bribes d’ eurydice ou bien de …presque vingt ans plus quand sur vos visages les heureuse ruine, pensait dans la caverne primordiale   encore une   dits de edmond, sa grande sculpter l’air : approche d’une la mort, l’ultime port,       su nous savons tous, ici, que temps de pierres dans la bernadette griot vient de la bouche pleine de bulles       &agrav vedo la luna vedo le cet article est paru a la fin il ne resta que je dors d’un sommeil de ecrire les couleurs du monde mille fardeaux, mille nice, le 30 juin 2000       deux j’ai perdu mon nécrologie      &   d’un coté, station 3 encore il parle bel équilibre et sa dans le monde de cette       &n       &eacut     sur la pente rêve, cauchemar,       soleil temps de cendre de deuil de  “ne pas " je suis un écorché vif. autres litanies du saint nom j’ai ajouté deuxième dernier vers aoi six de l’espace urbain, la parol

Accueil > Autres textes

Autres textes

Dernier ajout : 30 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : A dispett del mond , Buttati , La légende de saint Jean-Raphaël .

Les 3 textes les plus lus : SUB IDEM TEMPUS , MANDELA , Buttati .


  • MANDELA

    Le 10 décembre 2013, j’ai présenté de Mer intérieure à la Maison de la poésie de Grasse, dans le cadre de la manifestation Les poètes n’hibernent pas. J’ai terminé cette lecture par un texte hors (...)
  • SUB IDEM TEMPUS

    Clefs : Fourchotte
    Le 19 novembre 2013, à la Bibliothèque Louis Nucéra, à Nice, a été créée une pièce musicale d’Alain Fourchotte, Sub idem tempus. On peut en lire le texte ci-dessous. Pour Alain Fourchotte Dis-moi (...)
  • La légende de saint Jean-Raphaël

    Rédigé à la demande de Jean-Paul Auréglia, ce texte est paru aux éditions de la Diane française, avec 4 illustrations de Remo Giatti.
  • Buttati

    Buttati ! Guarda : ti prendo per la mano, non preoccuparti. Lascia che vada il sogno fra le navi ferme Don’t worry. Time is not time (and he said, approximadamente, tomorrow is my (...)
  • A dispett del mond

    Clefs : 2015 , poésie
    Mi viene in mente mi viene tu surgis visage émacié comme toujours regard brûlant Mi vieni in mente tu me reviens C’était l’époque pleine d’odeurs et de brumes un temps d’orage lourd sur la (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette