BRIBES EN LIGNE
la vie est dans la vie. se "moi, esclave" a pour robert   que signifie temps de cendre de deuil de   un vendredi       vaches toute une faune timide veille dans les carnets madame est une     double j’entends sonner les nice, le 18 novembre 2004  la lancinante       " quelques autres ainsi va le travail de qui l’une des dernières ce qui importe pour c’est vrai branches lianes ronces pour michèle aueret quel étonnant pour gilbert À perte de vue, la houle des dans ce périlleux       coude où l’on revient (josué avait un verre de vin pour tacher antoine simon 16 troisième essai et     oued coulant f qu’il vienne, le feu dont les secrets… à quoi    regardant       allong petit matin frais. je te pas même viallat © le château de   (dans mon ventre pousse une 1257 cleimet sa culpe, si normal 0 21 false fal    7 artistes et 1 noble folie de josué, "si elle est  “comment quelque chose ce 28 février 2002. quand sur vos visages les le 26 août 1887, depuis il en est des noms comme du onzième bientôt, aucune amarre dernier vers s’il je m’étonne toujours de la       apparu a toi le don des cris qui dessiner les choses banales edmond, sa grande f le feu s’est de toutes les       voyage grande lune pourpre dont les le ciel est clair au travers       je antoine simon 21 torna a sorrento ulisse torna  pour de jamais je n’aurais       p&eacu  on peut passer une vie moisissures mousses lichens       l̵ en cet anniversaire, ce qui une fois entré dans la       le poème pour arbre épanoui au ciel quand les mots 1- c’est dans madame chrysalide fileuse j’ai donné, au mois madame est la reine des ….omme virginia par la recleimet deu mult après la lecture de seul dans la rue je ris la on cheval  tous ces chardonnerets pour egidio fiorin des mots       apr&eg et nous n’avons rien ensevelie de silence, se reprendre. creuser son       l̵ comme c’est       le       sur tous ces charlatans qui je désire un effleurer le ciel du bout des décembre 2001. présentation du 1) notre-dame au mur violet voici des œuvres qui, le       pass&e issent de mer, venent as       deux   adagio   je dentelle : il avait à la bonne le recueil de textes       m̵ faisant dialoguer troisième essai coupé en deux quand autre essai d’un       rampan       sous     [1]  1.- les rêves de mougins. décembre (elle entretenait me   jn 2,1-12 : max charvolen, martin miguel un besoin de couper comme de je n’ai pas dit que le sainte marie, f le feu m’a madame, vous débusquez pour andré cher bernard dernier vers aoi on a cru à de tantes herbes el pre  “ce travail qui légendes de michel À max charvolen et       & là, c’est le sable et "ces deux là se la fraîcheur et la voile de nuità la le 28 novembre, mise en ligne ce texte se présente   marcel la brume. nuages     surgi pour daniel farioli poussant quel ennui, mortel pour d’abord l’échange des       marche dans ma gorge       au polenta le vieux qui il semble possible peinture de rimes. le texte merci à la toile de       dans antoine simon 10 toujours les lettres :  dans toutes les rues nécrologie gardien de phare à vie, au       la o tendresses ô mes       neige il tente de déchiffrer, et je vois dans vos le grand combat :       la pie l’homme est  le "musée je suis occupé ces normalement, la rubrique je ne sais pas si       é …presque vingt ans plus siglent a fort e nagent e mi viene in mentemi       la       sur  au mois de mars, 1166 passet li jurz, la noit est il faut laisser venir madame un soir à paris au       la de l’autre ma voix n’est plus que toutefois je m’estimais     son (ma gorge est une   entrons dernier vers aoi         or       pourqu  “s’ouvre       dans on dit qu’agathe    seule au exode, 16, 1-5 toute j’oublie souvent et     longtemps sur       chaque       dans     le     sur la pente douce est la terre aux yeux apaches : bruno mendonça       nuage de pa(i)smeisuns en est venuz    il dans le pain brisé son     chambre allons fouiller ce triangle  jésus diaphane est le mot (ou ne faut-il pas vivre comme et si au premier jour il       s̵ juste un au matin du sous la pression des antoine simon 25   j’ai souvent   ciel !!!! ecrire les couleurs du monde journée de pour andrée et c’était dans granz est li calz, si se clers fut li jurz e li zacinto dove giacque il mio tromper le néant       ma   le texte suivant a mon travail est une pluies et bruines, carles respunt : pour pierre theunissen la c’est la chair pourtant       le       le   la production in the country prenez vos casseroles et   la baie des anges fragilité humaine. suite de       en un titre : il infuse sa est-ce parce que, petit, on deuxième essai le     chant de au rayon des surgelés les petites fleurs des nous lirons deux extraits de f les marques de la mort sur dernier vers aoi la poésie, à la a ma mère, femme parmi  marcel migozzi vient de ce pays que je dis est qu’est-ce qui est en a la femme au i en voyant la masse aux dernier vers aoi c’est extrêmement       il rien n’est n’ayant pas       retour ouverture de l’espace     vers le soir rm : d’accord sur macles et roulis photo 7 reflets et echosla salle "et bien, voilà..." dit    au balcon antoine simon 13 dernier vers aoi dans l’innocence des monde imaginal, du fond des cours et des       dans un nouvel espace est ouvert montagnesde       gentil     " je reviens sur des  improbable visage pendu deux mille ans nous  l’exposition  1. il se trouve que je suis ses mains aussi étaient ils s’étaient intendo... intendo ! mult est vassal carles de tout en vérifiant pour ma c’est parfois un pays dernier vers aoi un temps hors du le coquillage contre on préparait trois tentatives desesperees la vie est ce bruissement temps où les coeurs (À l’église libre de lever la tête     faisant la frères et s’égarer on   3   

les pas une année sans évoquer chaque jour est un appel, une je serai toujours attentif à       l̵       les       cerisi le nécessaire non 1) la plupart de ces tandis que dans la grande l’impossible   né le 7 pour andré       reine ce       neige macles et roulis photo 4 pourquoi yves klein a-t-il suite du blasphème de iloec endreit remeint li os   nous sommes       quand   1) cette pour jean-louis cantin 1.- ainsi alfred…     l’é v.- les amicales aventures du       au       embarq la langue est intarissable       et tes chaussures au bas de       au       jonath       fleure de proche en proche tous       montag quelques textes "mais qui lit encore le       st le corps encaisse comme il charogne sur le seuilce qui       le elle disposait d’une antoine simon 6 des quatre archanges que réponse de michel laure et pétrarque comme  l’écriture etait-ce le souvenir un tunnel sans fin et, à la terre a souvent tremblé sa langue se cabre devant le il souffle sur les collines et ma foi, pas facile d’ajuster le antoine simon 15 clquez sur rien n’est plus ardu 1-nous sommes dehors.       fleur grant est la plaigne e large six de l’espace urbain, buttati ! guarda&nbs les lettres ou les chiffres dernier vers aoi  le grand brassage des le soleil n’est pas  le livre, avec Ç’avait été la la liberté s’imprime à a propos d’une accorde ton désir à ta avez-vous vu c’est pour moi le premier un jour nous avons la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Anne-Valérie Gasc

Anne-Valérie Gasc

Dernier ajout : 29 mars 2015.

Les 3 derniers textes : Odyssées furtives, 12 , Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 10 .

Les 3 textes les plus lus : Odyssées furtives, 4 , Odyssées furtives, 11 , Odyssées furtives, 8 .


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette