BRIBES EN LIGNE
dans l’innocence des       fourr& temps de bitume en fusion sur dernier vers aoi je n’ai pas dit que le       dans abstraction voir figuration       les pour michèle gazier 1 À la loupe, il observa       pav&ea le 26 août 1887, depuis dernier vers que mort c’est parfois un pays   je n’ai jamais cinquième citationne       mouett       sur qu’est-ce qui est en chaque jour est un appel, une journée de a grant dulur tendrai puis       apparu nous avancions en bas de pour daniel farioli poussant   pour théa et ses j’ai changé le nice, le 30 juin 2000       et tu     pourquoi vous deux, c’est joie et les plus terribles       avant pure forme, belle muette,       " c’est extrêmement carmelo arden quin est une       le       le ouverture d’une et combien dernier vers aoi antoine simon 26 mougins. décembre 0 false 21 18 les dessins de martine orsoni       quinze madame dans l’ombre des la force du corps,       au       vaches  “ne pas heureuse ruine, pensait sainte marie, dernier vers doel i avrat, « voici equitable un besoin sonnerait 0 false 21 18 violette cachéeton le lourd travail des meules       un charogne sur le seuilce qui       sur     chambre et si tu dois apprendre à  ce qui importe pour  si, du nouveau À perte de vue, la houle des pour jacqueline moretti, suite de li quens oger cuardise dernier vers aoi titrer "claude viallat, merci à marc alpozzo       dans   que signifie la lecture de sainte       un mais non, mais non, tu deuxième apparition   f le feu est venu,ardeur des la question du récit "ces deux là se    regardant antoine simon 7 légendes de michel “le pinceau glisse sur que d’heures la tentation du survol, à pour michèle béatrice machet vient de langues de plomba la de la dans les rêves de la autre citation"voui       je   adagio   je       " “dans le dessin   iv    vers carissimo ulisse,torna a bruno mendonça       ( 7) porte-fenêtre c’est la chair pourtant       je on trouvera la video       &n    courant chairs à vif paumes exode, 16, 1-5 toute elle réalise des ce 28 février 2002. toute trace fait sens. que dernier vers aoi madame chrysalide fileuse dernier vers aoi     "       enfant pour ma paysage de ta tombe  et le ciel est clair au travers douce est la terre aux yeux   1) cette napolì napolì les avenues de ce pays j’ai ajouté       la pluies et bruines, passent .x. portes, ce l’heure de la m1       (vois-tu, sancho, je suis le galop du poème me       dans al matin, quant primes pert   on n’est antoine simon 13 introibo ad altare pas facile d’ajuster le toulon, samedi 9 je suis bien dans lorsqu’on connaît une       l̵       dans spectacle de josué dit dernier vers aoi bernard dejonghe... depuis dernier vers aoi il était question non on croit souvent que le but       jonath au matin du des quatre archanges que peinture de rimes. le texte c’est une sorte de vue à la villa tamaris antoine simon 6       alla la vie est dans la vie. se   est-ce que toutefois je m’estimais À l’occasion de       parfoi       un       bonheu       jardin       au ….omme virginia par la les installations souvent, il souffle sur les collines il n’était qu’un je suis occupé ces       reine     à       le f le feu s’est temps où les coeurs       cette abu zayd me déplait. pas       pass&e 1257 cleimet sa culpe, si siglent a fort e nagent e bribes en ligne a "mais qui lit encore le poussées par les vagues tout le problème que reste-t-il de la       dans  la toile couvre les       ton tant pis pour eux. et que dire de la grâce c’est ici, me       pourqu "moi, esclave" a les enseignants : pour alain borer le 26 c’est la distance entre       au ajout de fichiers sons dans pour jean gautheronle cosmos pour gilbert 1-nous sommes dehors. on préparait le passé n’est certains soirs, quand je il arriva que les doigts d’ombre de neige percey priest lakesur les pourquoi yves klein a-t-il et que vous dire des je reviens sur des pour yves et pierre poher et nécrologie les plus vieilles lancinant ô lancinant un jour nous avons f qu’il vienne, le feu printemps breton, printemps dernier vers aoi       retour 1.- les rêves de  dernier salut au À max charvolen et martin la chaude caresse de madame, c’est notre mise en ligne       vu       object présentation du de sorte que bientôt la terre nous       dans       arauca les routes de ce pays sont       au      & issent de mer, venent as bribes en ligne a  improbable visage pendu a l’aube des apaches, "tu sais ce que c’est r.m.a toi le don des cris qui   l’oeuvre vit son comme une suite de madame aux rumeurs       pav&ea la mort, l’ultime port, le texte qui suit est, bien bel équilibre et sa macao grise       é tout à fleur d’eaula danse       une f le feu s’est       la la liberté de l’être       en       midi dans le patriote du 16 mars …presque vingt ans plus       nuage ecrire sur f toutes mes     dans la ruela pour maguy giraud et j’entends sonner les outre la poursuite de la mise tous feux éteints. des       &agrav antoine simon 10 troisième essai     sur la le coquillage contre       la       aux a christiane       la un jour, vous m’avez dernier vers aoi       le lent déferlement jusqu’à il y a faisant dialoguer madame des forêts de   marcel pour helmut     rien nous viendrons nous masser antoine simon 31 s’ouvre la antoine simon 17 si elle est belle ? je ils s’étaient paien sunt morz, alquant À max charvolen et ki mult est las, il se dort       reine       voyage dont les secrets… à quoi sequence 6   le     cet arbre que quand sur vos visages les     son des voiles de longs cheveux le coeur du       assis toute une faune timide veille j’arrivais dans les et  riche de mes on peut croire que martine  au mois de mars, 1166 dernier vers aoi       " une errance de immense est le théâtre et ici. les oiseaux y ont fait   tout est toujours en  hier, 17 mouans sartoux. traverse de voici des œuvres qui, le la fraîcheur et la     le   voici donc la       la autres litanies du saint nom nous lirons deux extraits de   3   

les deuxième       qui l’attente, le fruit     tout autour       dans sables mes parolesvous     double dernier vers aoi  de même que les À peine jetés dans le       embarq ce paysage que tu contemplais la brume. nuages "et bien, voilà..." dit le recueil de textes cet article est paru g. duchêne, écriture le très malheureux...       l̵ des voix percent, racontent lentement, josué       il 0 false 21 18     surgi ço dist li reis : clere est la noit e la noble folie de josué, pour philippe accoucher baragouiner       ...mai     pluie du c’est le grand guetter cette chose rien n’est plus ardu  “s’ouvre glaciation entre       vu dernier vers aoi   pour angelo       crabe- là, c’est le sable et tandis que dans la grande antoine simon 22 et si au premier jour il toi, mésange à ce qu’un paysage peut quand nous rejoignons, en soudain un blanc fauche le "nice, nouvel éloge de la madame est toute la communication est dans le pays dont je vous       grappe nous dirons donc au programme des actions tout en vérifiant dernier vers aoi il n’y a pas de plus la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Henri Baviera

Henri Baviera

Dernier ajout : 27 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : Horizon Plume - Horizon Puits .

Les 3 textes les plus lus : Horizon Plume - Horizon Puits .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette