BRIBES EN LIGNE
    rien genre des motsmauvais genre  “ne pas quando me ne so itu pe je ne peins pas avec quoi, mon travail est une jamais je n’aurais le coeur du       dans       sur dentelle : il avait pour jean marie    courant     les provisions la littérature de frères et       &ccedi les avenues de ce pays       à ouverture de l’espace   le texte suivant a ajout de fichiers sons dans       crabe- tout est prêt en moi pour mais non, mais non, tu les oiseaux s’ouvrent la musique est le parfum de       la nice, le 18 novembre 2004 pour lee merci à la toile de il n’est pire enfer que et encore  dits le galop du poème me les durand : une coupé le sonà madame porte à macles et roulis photo 1 antoine simon 26 je t’ai admiré, attendre. mot terrible. karles se dort cum hume madame déchirée la liberté s’imprime à       sur nous avancions en bas de   si vous souhaitez la fraîcheur et la     [1]      double quand nous rejoignons, en les installations souvent, granz est li calz, si se si grant dol ai que ne il semble possible       &agrav       le moi cocon moi momie fuseau ce qu’un paysage peut il en est des noms comme du « pouvez-vous pour jean-marie simon et sa se placer sous le signe de       reine sixième       au et c’était dans quand les mots il y a tant de saints sur deuxième approche de clers est li jurz et li       deux (josué avait       p&eacu je rêve aux gorges antoine simon 33       pav&ea portrait. 1255 : heureuse ruine, pensait guetter cette chose dans le train premier avez-vous vu outre la poursuite de la mise pour gilbert   j’ai souvent raphaël je découvre avant toi souvent je ne sais rien de l’évidence clquez sur constellations et les grands antoine simon 13       nuage pour jacqueline moretti, elle ose à peine quand les eaux et les terres ici, les choses les plus 1- c’est dans   jn 2,1-12 : antoine simon 32 un trait gris sur la f le feu s’est vertige. une distance a christiane vous n’avez « amis rollant, de    regardant       au       " rita est trois fois humble. pour mireille et philippe pas une année sans évoquer certains soirs, quand je mesdames, messieurs, veuillez station 4 : judas  les textes mis en ligne dans le pays dont je vous bientôt, aucune amarre samuelchapitre 16, versets 1       descen     le ce monde est semé juste un mot pour annoncer la vie est ce bruissement "mais qui lit encore le passet li jurz, si turnet a   pour adèle et derniers vers sun destre       entre béatrice machet vient de dans le respect du cahier des       sur beaucoup de merveilles ses mains aussi étaient légendes de michel       object i en voyant la masse aux c’est ici, me       maquis dix l’espace ouvert au À peine jetés dans le antoine simon 11 aucun hasard si se madame est une torche. elle  pour le dernier jour marie-hélène ] heureux l’homme le nécessaire non       l̵ peinture de rimes. le texte aux barrières des octrois       aux le 19 novembre 2013, à la si j’étais un (ma gorge est une       bonhe j’aime chez pierre a claude b.   comme comme c’est et que vous dire des antoine simon 28 lancinant ô lancinant equitable un besoin sonnerait ecrire sur pour michèle aueret pour pierre theunissen la     à "nice, nouvel éloge de la du fond des cours et des pour philippe comme une suite de à la mémoire de martin miguel art et (vois-tu, sancho, je suis vous avez tout mon petit univers en d’un bout à « 8° de       sabots un besoin de couper comme de polenta f les marques de la mort sur on dit qu’agathe  le grand brassage des       aujour  le "musée  tous ces chardonnerets "si elle est la langue est intarissable dernier vers aoi voici des œuvres qui, le et ma foi, couleur qui ne masque pas   anatomie du m et on croit souvent que le but  les œuvres de autre citation"voui     après     longtemps sur sous la pression des       ce mouans sartoux. traverse de petites proses sur terre       &n       grimpa d’ eurydice ou bien de       longte       &eacut il ne reste plus que le mise en ligne  un livre écrit       cerisi dernier vers aoi recleimet deu mult   pour olivier       chaque il n’était qu’un       baie grant est la plaigne e large tu le saiset je le vois       reine af : j’entends antoine simon 15       object       grappe abu zayd me déplait. pas ce n’est pas aux choses       le   six formes de la     du faucon       cette   né le 7 temps de pierres deux ce travail vous est   ces sec erv vre ile "je me tais. pour taire. r.m.a toi le don des cris qui     sur la pente   exacerbé d’air       le en ceste tere ad estet ja et combien       apr&eg macles et roulis photo 3       s̵ ce texte m’a été vous deux, c’est joie et       longte pour martine morz est rollant, deus en ad tant pis pour eux. nouvelles mises en fontelucco, 6 juillet 2000  pour jean le vous avez à cri et à       " le texte qui suit est, bien l’une des dernières       je me vos estes proz e vostre       la       une saluer d’abord les plus suite de       " dans ce pays ma mère pour julius baltazar 1 le dire que le livre est une chairs à vif paumes de la tous ces charlatans qui un homme dans la rue se prend dernier vers doel i avrat,       soleil       au mes pensées restent effleurer le ciel du bout des       le antoine simon 9 dernier vers aoi       st pour robert  mise en ligne du texte 1257 cleimet sa culpe, si dans les horizons de boue, de au seuil de l’atelier  au mois de mars, 1166   la baie des anges f qu’il vienne, le feu dernier vers aoi le lent tricotage du paysage pour raphaël  jésus merci à marc alpozzo folie de josuétout est   je ne comprends plus d’un côté la galerie chave qui bernadette griot vient de dernier vers aoi un verre de vin pour tacher tandis que dans la grande art jonction semble enfin       " des voiles de longs cheveux ma voix n’est plus que dorothée vint au monde temps où le sang se paysage de ta tombe  et la vie humble chez les dernier vers que mort     &nbs macles et roulis photo 4 montagnesde écoute, josué, je t’enfourche ma ici. les oiseaux y ont fait       su antoine simon 16       &agrav       dans       " coupé en deux quand     " je désire un cher bernard chercher une sorte de merci au printemps des macles et roulis photo 7 les plus terribles la fonction,       allong o tendresses ô mes al matin, quant primes pert À l’occasion de       neige douze (se fait terre se dans ce périlleux (dans mon ventre pousse une un jour, vous m’avez quel étonnant max charvolen, martin miguel f tous les feux se sont il tente de déchiffrer, tout le problème dernier vers aoi que d’heures (en regardant un dessin de station 7 : as-tu vu judas se       un libre de lever la tête       voyage nous viendrons nous masser décembre 2001. démodocos... Ça a bien un torna a sorrento ulisse torna il aurait voulu être dernier vers aoi deux mille ans nous c’est une sorte de ne faut-il pas vivre comme et il parlait ainsi dans la juste un a supposer quece monde tienne rêves de josué, maintenant il connaît le       tourne et si tu dois apprendre à f le feu m’a le 28 novembre, mise en ligne sables mes parolesvous     extraire cet article est paru dans le       vu       et tu arbre épanoui au ciel       dans able comme capable de donner     un mois sans la bouche pleine de bulles deuxième essai reflets et echosla salle  l’écriture il ne s’agit pas de f j’ai voulu me pencher       é la parol

Accueil > Personnalités

Personnalités

Dernier ajout : 7 février 2009.

Ecrivains et artistes de différentes disciplines qui apparaissent dans ces "Bribes en ligne"...


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette