BRIBES EN LIGNE
(la numérotation des début de la mise en ligne de pour andré je désire un le lent tricotage du paysage pour mon épouse nicole f le feu s’est (ô fleur de courge... tendresses ô mes envols dernier vers aoi         entre une fois entré dans la premier vers aoi dernier a la fin il ne resta que       voyage la fonction, quand les couleurs     les fleurs du quand nous rejoignons, en   je ne comprends plus je suis l’attente, le fruit   encore une       l̵ comme ce mur blanc pour jean-louis cantin 1.-   le 10 décembre       la       la sept (forces cachées qui       le quelques autres antoine simon 16 le geste de l’ancienne, 0 false 21 18 dernier vers s’il     dans la ruela dernier vers aoi lorsqu’on connaît une station 7 : as-tu vu judas se       sur le   3   

les béatrice machet vient de je serai toujours attentif à       le on cheval dessiner les choses banales       aujour je suis occupé ces derniers l’impression la plus le samedi 26 mars, à 15 merci au printemps des       en     hélas,  c’était       " pluies et bruines, pour daniel farioli poussant la nuit 1-nous sommes dehors. m1       deuxième rupture : le avant dernier vers aoi vous dites : "un macles et roulis photo 6 aucun hasard si se       allong   (à 1) la plupart de ces sixième ensevelie de silence,       au       object antoine simon 10 thème principal : miguel a osé habiter dans les horizons de boue, de il en est des noms comme du cet article est paru dans le vous êtes patrick joquel vient de Ç’avait été la accorde ton désir à ta       au j’ai longtemps "je me tais. pour taire. je rêve aux gorges       avant l’illusion d’une dieu faisait silence, mais sixième je suis celle qui trompe dernier vers aoi aux barrières des octrois et la peur, présente la brume. nuages mouans sartoux. traverse de f tous les feux se sont f j’ai voulu me pencher 1 au retour au moment       l̵ une errance de ma mémoire ne peut me le coquillage contre pour julius baltazar 1 le premier essai c’est       au       je au seuil de l’atelier pour michèle 0 false 21 18 certains prétendent  martin miguel vient ce qui aide à pénétrer le nous savons tous, ici, que       pourqu  tu ne renonceras pas.       &agrav “le pinceau glisse sur    regardant  pour le dernier jour la vie est dans la vie. se comme une suite de f les feux m’ont cinquième citationne       fourr& r.m.a toi le don des cris qui où l’on revient ses mains aussi étaient vertige. une distance josué avait un rythme li quens oger cuardise f toutes mes la main saisit dernier vers aoi nous avons affaire à de  la lancinante j’aime chez pierre là, c’est le sable et       et journée de toutefois je m’estimais  on peut passer une vie dernier vers aoi macles et roulis photo 1 immense est le théâtre et le ciel est clair au travers nécrologie ce jour-là il lui les routes de ce pays sont nos voix mais non, mais non, tu préparation des       la si tu es étudiant en    tu sais ici. les oiseaux y ont fait cet échange s’est fait passent .x. portes, et encore  dits hans freibach : religion de josué il difficile alliage de issent de mer, venent as de soie les draps, de soie    il lu le choeur des femmes de quand sur vos visages les dans l’effilé de antoine simon 7 rimbaud a donc ce poème est tiré du pas facile d’ajuster le merle noir  pour la réserve des bribes       pass&e pour martine en ceste tere ad estet ja face aux bronzes de miodrag l’ami michel bernard dejonghe... depuis marie-hélène entr’els nen at ne pui       au       dans  “la signification  les éditions de onze sous les cercles       le ils sortent carissimo ulisse,torna a j’ai ajouté pour gilbert il faut laisser venir madame       nuage la mort, l’ultime port, f le feu est venu,ardeur des madame, on ne la voit jamais       &agrav deuxième essai dernier vers aoi à propos des grands madame aux rumeurs       sur 1 la confusion des ainsi va le travail de qui ne faut-il pas vivre comme     ton tes chaussures au bas de ce il n’est pire enfer que       juin intendo... intendo ! ce jour là, je pouvais iv.- du livre d’artiste sous la pression des lorsque martine orsoni franchement, pensait le chef, j’ai donc f les marques de la mort sur deux ce travail vous est au commencement était poème pour "l’art est-il antoine simon 3  l’écriture la question du récit à la bonne les durand : une  improbable visage pendu pour angelo       ( libre de lever la tête (dans mon ventre pousse une le poiseau de j’arrivais dans les         or ….omme virginia par la deuxième essai le troisième essai on croit souvent que le but dernier vers aoi d’abord l’échange des  pour de depuis ce jour, le site en 1958 ben ouvre à     au couchant       dans dans les rêves de la napolì napolì macles et roulis photo 7     double inoubliables, les je sais, un monde se le ciel de ce pays est tout       bonheu       sur ce n’est pas aux choses et…  dits de je me souviens de dans les hautes herbes aux george(s) (s est la       allong "ces deux là se les dieux s’effacent       le les plus terribles il souffle sur les collines bal kanique c’est pour maxime godard 1 haute cliquetis obscène des À max charvolen et martin autre essai d’un pour lee       à légendes de michel       retour (de)lecta lucta   de prime abord, il "moi, esclave" a bernadette griot vient de souvent je ne sais rien de     vers le soir la mastication des la terre a souvent tremblé       la de profondes glaouis       & au lecteur voici le premier 1. il se trouve que je suis la vie humble chez les la deuxième édition du voudrais je vous derniers vers sun destre vous avez abstraction voir figuration ma chair n’est la cité de la musique ma voix n’est plus que etait-ce le souvenir   je n’ai jamais pour jacky coville guetteurs     à dimanche 18 avril 2010 nous je suis bien dans mieux valait découper un verre de vin pour tacher madame est une a toi le don des cris qui a grant dulur tendrai puis       montag paien sunt morz, alquant ce va et vient entre bribes en ligne a clers fut li jurz e li carissimo ulisse,torna a       l̵ pas de pluie pour venir       au       m&eacu le "patriote",     une abeille de       é antoine simon 24       grimpa dernier vers aoi et c’était dans dernier vers aoi écoute, josué, percey priest lakesur les ma voix n’est plus que tu le saiset je le vois avez-vous vu quand vous serez tout à propos “la   nous sommes au labyrinthe des pleursils v.- les amicales aventures du       crabe- je dors d’un sommeil de max charvolen, martin miguel un soir à paris au il y a tant de saints sur       " f dans le sourd chatoiement mille fardeaux, mille mougins. décembre mise en ligne d’un       la prédication faite       la clquez sur rm : nous sommes en       le     les provisions 5) triptyque marocain       ( saluer d’abord les plus       sur les oiseaux s’ouvrent antoine simon 26       gentil samuelchapitre 16, versets 1 régine robin, pas une année sans évoquer descendre à pigalle, se titrer "claude viallat,       "  ce qui importe pour de pa(i)smeisuns en est venuz dernier vers aoi       dans j’ai relu daniel biga, ici, les choses les plus mise en ligne ainsi fut pétrarque dans les installations souvent, certains soirs, quand je       sur       reine     extraire       devant   maille 1 :que       le (À l’église et voici maintenant quelques    7 artistes et 1       chaque il ne sait rien qui ne va je découvre avant toi nouvelles mises en la parol

Accueil > Personnalités > Klein

Klein


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette