BRIBES EN LIGNE
la vie est ce bruissement madame chrysalide fileuse ce texte se présente         or pas même       gentil mise en ligne entr’els nen at ne pui deuxième apparition la réserve des bribes “dans le dessin du fond des cours et des Ç’avait été la descendre à pigalle, se pour helmut dernier vers aoi de mes deux mains     longtemps sur quel étonnant (ma gorge est une bal kanique c’est couleur qui ne masque pas       la ma voix n’est plus que pour anne slacik ecrire est       apr&eg 13) polynésie le temps passe dans la d’un côté ço dist li reis : ce qui fait tableau : ce diaphane est le       en alocco en patchworck © pour andré et la peur, présente       la un temps hors du la bouche pleine de bulles la pureté de la survie. nul toutes ces pages de nos  le "musée d’un bout à je reviens sur des       sur un homme dans la rue se prend       m&eacu       dans ce monde est semé       embarq le 26 août 1887, depuis noble folie de josué,       l̵ v.- les amicales aventures du pas sur coussin d’air mais       six rare moment de bonheur, dernier vers aoi et que vous dire des nous serons toujours ces langues de plomba la la mort d’un oiseau. ...et poème pour ne pas négocier ne vedo la luna vedo le 1) notre-dame au mur violet       mouett la deuxième édition du    il carissimo ulisse,torna a à la mémoire de mille fardeaux, mille tu le sais bien. luc ne pour alain borer le 26       &agrav de tantes herbes el pre j’ai longtemps       pour un jour nous avons  si, du nouveau  “la signification al matin, quant primes pert     cet arbre que cette machine entre mes     dans la ruela pour mireille et philippe constellations et       et tu quand nous rejoignons, en  tu ne renonceras pas.  née à j’ai en réserve nice, le 30 juin 2000 les cuivres de la symphonie  les premières c’est pour moi le premier portrait. 1255 : pour andré villers 1) la danse de  de même que les présentation du     une abeille de mise en ligne d’un passent .x. portes,       quand je suis celle qui trompe o tendresses ô mes antoine simon 31 1 au retour au moment 1257 cleimet sa culpe, si je serai toujours attentif à       m̵  “s’ouvre       sur       soleil temps où le sang se huit c’est encore à autres litanies du saint nom jouer sur tous les tableaux le scribe ne retient “le pinceau glisse sur faisant dialoguer attendre. mot terrible.       un dans le pays dont je vous pour egidio fiorin des mots  il y a le pour andrée f les rêves de       alla la galerie chave qui dernier vers aoi       midi Être tout entier la flamme rm : nous sommes en beaucoup de merveilles « voici À perte de vue, la houle des a la libération, les peinture de rimes. le texte f j’ai voulu me pencher il avait accepté       un       longte il y a dans ce pays des voies ils s’étaient je rêve aux gorges cyclades, iii° quelque temps plus tard, de station 1 : judas 7) porte-fenêtre suite du blasphème de  hier, 17       & thème principal : cinquième citationne on peut croire que martine       un tant pis pour eux.       grappe écrirecomme on se cet univers sans   ces notes       &eacut ….omme virginia par la derniers vers sun destre errer est notre lot, madame, le "patriote",       à apaches : autre citation"voui       " références : xavier c’est un peu comme si, deux nouveauté, rêve, cauchemar, préparation des       cerisi       é de toutes les       deux morz est rollant, deus en ad carmelo arden quin est une je suis occupé ces abstraction voir figuration il existe au moins deux l’existence n’est l’attente, le fruit accoucher baragouiner pierre ciel franchement, pensait le chef,   maille 1 :que bribes en ligne a deuxième essai merle noir  pour       &agrav "je me tais. pour taire. pour michèle "tu sais ce que c’est autre citation dimanche 18 avril 2010 nous       voyage dans les rêves de la       la     de rigoles en dernier vers s’il  les trois ensembles       rampan j’ai relu daniel biga,       devant       sur   que signifie que d’heures dessiner les choses banales equitable un besoin sonnerait je ne peins pas avec quoi, dernier vers aoi les textes mis en ligne       nuage ce pays que je dis est "la musique, c’est le marché ou souk ou bien sûrla rm : d’accord sur 0 false 21 18       (   adagio   je nous dirons donc mon travail est une l’homme est générations       st sous la pression des et si tu dois apprendre à     un mois sans et ces je sais, un monde se iloec endreit remeint li os deuxième essai le       bien giovanni rubino dit       sous       &agrav       " coupé en deux quand quand il voit s’ouvrir, premier vers aoi dernier chaises, tables, verres, deuxième la légende fleurie est       en a grant dulur tendrai puis li emperere s’est       o pour jacky coville guetteurs imagine que, dans la dernier vers aoi maintenant il connaît le       &agrav lorsqu’on connaît une madame porte à vous n’avez dans l’innocence des c’est parfois un pays encore une citation“tu       ce f le feu est venu,ardeur des quelque chose le passé n’est   si vous souhaitez et tout avait dernier vers aoi c’est ici, me temps où les coeurs   un attention beau des quatre archanges que   dits de antoine simon 10 antoine simon 32 madame des forêts de       arauca       s̵ pour andré siglent a fort e nagent e cliquetis obscène des       " f qu’il vienne, le feu 1 la confusion des  un livre écrit  au mois de mars, 1166  zones gardées de     chant de soudain un blanc fauche le       dans   voici donc la exode, 16, 1-5 toute madame, vous débusquez les doigts d’ombre de neige à propos “la epuisement de la salle, zacinto dove giacque il mio la liberté de l’être       sur et nous n’avons rien en introduction à il aurait voulu être       le dernier vers doel i avrat, dentelle : il avait "moi, esclave" a    en       fleur temps de pierres suite de station 3 encore il parle quelques autres décembre 2001.       sur issent de mer, venent as       dernier vers aoi       neige       le   iv    vers cet article est paru dans le       apr&eg f le feu s’est     les fleurs du (josué avait  les œuvres de  dernières mises dans les carnets quand les eaux et les terres nous viendrons nous masser       le dernier vers aoi après la lecture de       l̵ les grands rimbaud a donc a la femme au       voyage dernier vers que mort " je suis un écorché vif. dans le pain brisé son  hors du corps pas  l’écriture normalement, la rubrique non, björg, vous êtes       quinze dernier vers aoi li emperere par sa grant très malheureux... pour jean marie max charvolen, martin miguel histoire de signes . au lecteur voici le premier les oiseaux s’ouvrent ici, les choses les plus "l’art est-il travail de tissage, dans       montag   pour théa et ses bernard dejonghe... depuis dernier vers aoi       le       fourr& on dit qu’agathe je dors d’un sommeil de à la bonne sainte marie, je me souviens de  dernier salut au le plus insupportable chez pour maxime godard 1 haute mult ben i fierent franceis e sixième quelques textes le lourd travail des meules       qui aux george(s) (s est la mesdames, messieurs, veuillez autre essai d’un tout est prêt en moi pour a dix sept ans, je ne savais pour jean-marie simon et sa karles se dort cum hume si elle est belle ? je dernier vers aoi dans le patriote du 16 mars  epître aux la parol

Accueil > Personnalités > Borghesi

Borghesi

Graziella Borghesi, née en Italie, à Villanova di Bagnacavallo, près de Ravenne. Peintre et graveur, vit et travaille actuellement en Itlaie.

Mentionnée dans de nombreux sites.

Dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette