BRIBES EN LIGNE
l’attente, le fruit 1.- les rêves de la danse de       & pour philippe ce qui fascine chez comme une suite de jamais je n’aurais lancinant ô lancinant j’ai changé le moisissures mousses lichens  tous ces chardonnerets derniers pour maguy giraud et si grant dol ai que ne       p&eacu À max charvolen et martin pour angelo il n’était qu’un       embarq jusqu’à il y a       au       un une errance de       fourmi à chairs à vif paumes il y a des objets qui ont la       allong    nous       apparu ainsi alfred… li emperere s’est merci au printemps des le "patriote", antoine simon 33 la question du récit voile de nuità la il faut aller voir   que signifie laure et pétrarque comme dans le pain brisé son antoine simon 32  je signerai mon l’illusion d’une quand vous serez tout il avait accepté souvent je ne sais rien de       en un mise en ligne d’un       dans madame est la reine des références : xavier sept (forces cachées qui l’appel tonitruant du ce qu’un paysage peut tout le problème antoine simon 20 sequence 6   le samuelchapitre 16, versets 1     à religion de josué il cliquetis obscène des c’est seulement au       alla on dit qu’agathe je n’ai pas dit que le antoine simon 5   1) cette       voyage f tous les feux se sont pour helmut station 1 : judas printemps breton, printemps à la mémoire de le désir de faire avec     chant de       enfant non, björg, assise par accroc au bord de antoine simon 19 antoine simon 13     longtemps sur je t’enfourche ma nice, le 18 novembre 2004 dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit sors de mon territoire. fais des quatre archanges que j’entends sonner les pour le prochain basilic, (la f le feu s’est quel étonnant la route de la soie, à pied, la rencontre d’une le numéro exceptionnel de f le feu s’est       bonheu pour jacqueline moretti,       au d’ eurydice ou bien de dans les horizons de boue, de       l̵     surgi pas même lorsque martine orsoni       l̵ quand les mots   saint paul trois toulon, samedi 9 toutefois je m’estimais deuxième dernier vers aoi dernier vers que mort on trouvera la video la gaucherie à vivre,       &n 1) la plupart de ces poème pour titrer "claude viallat, halt sunt li pui e mult halt       les       la face aux bronzes de miodrag       l’ami michel       rampan granz fut li colps, li dux en     m2 &nbs       la f les marques de la mort sur on cheval "le renard connaît vue à la villa tamaris autres litanies du saint nom     le cygne sur en 1958 ben ouvre à depuis ce jour, le site quand sur vos visages les vous avez il était question non       sur heureuse ruine, pensait est-ce parce que, petit, on       vaches il ne reste plus que le ouverture d’une temps où le sang se 1- c’est dans pour jean-louis cantin 1.-       &agrav  martin miguel vient tous feux éteints. des       aujour j’ai en réserve       ton       juin la mastication des       fleure       au difficile alliage de et la peur, présente       arauca première cyclades, iii° carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi  dans toutes les rues et si tu dois apprendre à la nuit un nouvel espace est ouvert napolì napolì deux mille ans nous dorothée vint au monde   3   

les je m’étonne toujours de la equitable un besoin sonnerait f les feux m’ont  “la signification ço dist li reis : dernier vers aoi le plus insupportable chez       jonath deuxième suite beaucoup de merveilles rimbaud a donc       la pie à sylvie       voyage noble folie de josué,       entre   nous sommes       &eacut deuxième essai       le le 2 juillet paroles de chamantu a propos d’une dans l’innocence des   je n’ai jamais     [1]  avant dernier vers aoi  référencem le lent déferlement ma voix n’est plus que un temps hors du glaciation entre je suis celle qui trompe       la carles respunt : mult ben i fierent franceis e f j’ai voulu me pencher   ces sec erv vre ile je crie la rue mue douleur s’ouvre la à la bonne le passé n’est       "   un  de la trajectoire de ce       ce gardien de phare à vie, au ecrire les couleurs du monde pour mes enfants laure et préparation des       il       quinze ( ce texte a     nous antoine simon 15 g. duchêne, écriture le  née à il n’y a pas de plus À peine jetés dans le dernier vers aoi   madame déchirée un jour, vous m’avez "ces deux là se granz est li calz, si se a la femme au 0 false 21 18 grant est la plaigne e large les cuivres de la symphonie raphaËl       les et nous n’avons rien je me souviens de j’oublie souvent et ses mains aussi étaient la poésie, à la mm si c’est ça creuser, l’éclair me dure, un homme dans la rue se prend c’était une     &nbs dans le ciel du toi, mésange à       longte dieu faisait silence, mais pour martine sainte marie, encore une citation“tu de proche en proche tous j’écoute vos antoine simon 31       grimpa a la libération, les ce pays que je dis est ] heureux l’homme il ne s’agit pas de neuf j’implore en vain branches lianes ronces le grand combat : tu le saiset je le vois les doigts d’ombre de neige dernier vers aoi deuxième apparition af : j’entends ainsi va le travail de qui la légende fleurie est les lettres ou les chiffres autre citation"voui le 28 novembre, mise en ligne il en est des noms comme du       au       l̵ montagnesde si j’étais un       un       é de profondes glaouis le temps passe si vite, spectacle de josué dit vos estes proz e vostre  pour jean le dernier vers aoi       object pour jean-marie simon et sa patrick joquel vient de tendresses ô mes envols les premières antoine simon 24 josué avait un rythme macles et roulis photo 6 la liberté de l’être À l’occasion de miguel a osé habiter langues de plomba la rm, le 2/02/2018 j’ai fait dix l’espace ouvert au cet échange s’est fait (dans mon ventre pousse une       neige       &n les petites fleurs des la force du corps, dès l’origine de son bribes en ligne a une fois entré dans la tant pis pour eux. pour raphaël soudain un blanc fauche le       une cet article est paru pas une année sans évoquer mise en ligne et ces depuis le 20 juillet, bribes  au mois de mars, 1166 1) notre-dame au mur violet reflets et echosla salle dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va …presque vingt ans plus       le 1254 : naissance de faisant dialoguer c’est le grand dernier vers aoi eurydice toujours nue à ensevelie de silence,   ces notes seins isabelle boizard 2005 cinquième citationne rien n’est plus ardu quelque chose vi.- les amicales aventures   (à les plus terribles  “... parler une    courant allons fouiller ce triangle j’ai donné, au mois ici. les oiseaux y ont fait quai des chargeurs de       (  un livre écrit certains soirs, quand je journée de       le l’instant criblé pas sur coussin d’air mais       sur le       aux vertige. une distance   encore une huit c’est encore à       un c’est la chair pourtant polenta       dans mais jamais on ne non... non... je vous assure, À la loupe, il observa en ceste tere ad estet ja nous savons tous, ici, que       montag       ce un texte que j’ai deuxième rupture : le l’une des dernières frères et dernier vers aoi normalement, la rubrique       " quelques textes       assis le glacis de la mort       vu       " archipel shopping, la la parol

Accueil > Personnalités > Cartereau

Cartereau

Jean-Marie Cartereau. Né en 1961 à Tiaret (Algérie). Vit et travaille à Toulon.

Pour plus d’informations, voir le site de la galerie Sordini

Et dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette