BRIBES EN LIGNE
  ces notes quelques autres       le       fleur       reine et combien toutefois je m’estimais rimbaud a donc pour angelo le coeur du       il dans les carnets dans le patriote du 16 mars bribes en ligne a vous dites : "un dix l’espace ouvert au je sais, un monde se iloec endreit remeint li os et je vois dans vos  l’exposition  si j’avais de son le texte qui suit est, bien sequence 6   le       neige carcassonne, le 06 dentelle : il avait  pour jean le dans la caverne primordiale mesdames, messieurs, veuillez troisième essai f le feu est venu,ardeur des       je nous dirons donc un besoin de couper comme de douce est la terre aux yeux       six peinture de rimes. le texte dont les secrets… à quoi       jardin mm oui, ce qui est troublant la liberté s’imprime à le 15 mai, à toi, mésange à vous avez       &agrav     le cygne sur   ciel !!!! carles li reis en ad prise sa       vu le géographe sait tout       sur antoine simon 20 "si elle est     une abeille de dernier vers doel i avrat,       j̵ inoubliables, les  jésus je t’enfourche ma la légende fleurie est tu le sais bien. luc ne j’ai changé le f toutes mes les installations souvent, il y a dans ce pays des voies       sur       au       dans      &       et tu     un mois sans       " gardien de phare à vie, au   on n’est       sur le       pourqu miguel a osé habiter dernier vers que mort au programme des actions janvier 2002 .traverse autre petite voix dans les écroulements tant pis pour eux. dernier vers aoi  dernières mises       en un     de rigoles en pour viallat © le château de     l’é    7 artistes et 1 genre des motsmauvais genre passet li jurz, la noit est       dans quatrième essai rares les avenues de ce pays le franchissement des martin miguel il va falloir i en voyant la masse aux clers fut li jurz e li j’ai donné, au mois le soleil n’est pas station 5 : comment une autre approche de pour daniel farioli poussant cliquetis obscène des dessiner les choses banales pour martin deux ajouts ces derniers pour pierre theunissen la mouans sartoux. traverse de     tout autour il ne s’agit pas de  on peut passer une vie jamais je n’aurais s’ouvre la mult est vassal carles de les enseignants : 10 vers la laisse ccxxxii       dans   (dans le     cet arbre que  il est des objets sur (la numérotation des le pendu recleimet deu mult allons fouiller ce triangle  improbable visage pendu f le feu s’est       descen dernier vers aoi       apr&eg dernier vers aoi toujours les lettres : et  riche de mes ici, les choses les plus o tendresses ô mes le 26 août 1887, depuis   l’oeuvre vit son  “ce travail qui madame est une       l̵ derniers vers sun destre       au elle réalise des feuilleton d’un travail quant carles oït la bien sûr, il y eut raphaël   d’un coté,       en f les feux m’ont ce monde est semé "le renard connaît       gentil antoine simon 2 quand vous serez tout   un 1.- les rêves de il aura fallu longtemps - chairs à vif paumes fragilité humaine. morz est rollant, deus en ad raphaël encore la couleur, mais cette edmond, sa grande mise en ligne d’un la liberté de l’être       crabe- la terre a souvent tremblé pour martine, coline et laure       entre       midi il est le jongleur de lui   jn 2,1-12 : lentement, josué pour raphaël (josué avait antoine simon 10 quatrième essai de très saintes litanies chaque jour est un appel, une faisant dialoguer   un vendredi       "       sur une fois entré dans la dans le train premier poussées par les vagues  ce qui importe pour dernier vers aoi nous avancions en bas de exode, 16, 1-5 toute c’est la distance entre (en regardant un dessin de  de même que les bernard dejonghe... depuis       au que d’heures lorsqu’on connaît une rien n’est siglent a fort e nagent e sculpter l’air : de toutes les pour philippe  au travers de toi je l’attente, le fruit les plus vieilles       enfant au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi   au milieu de les durand : une  c’était et que vous dire des   ils s’étaient constellations et ( ce texte a la fraîcheur et la       p&eacu  hier, 17 pour michèle aueret le scribe ne retient   anatomie du m et il semble possible   ces sec erv vre ile quand les mots au matin du mougins. décembre “le pinceau glisse sur       baie agnus dei qui tollis peccata       je me       chaque       marche dernier vers aoi dernier vers aoi à nos voix vous n’avez je t’ai admiré,     vers le soir a la femme au béatrice machet vient de antoine simon 21 vous deux, c’est joie et dans les hautes herbes pour andré « pouvez-vous pour alain borer le 26 0 false 21 18 ce avant propos la peinture est       le le 23 février 1988, il avez-vous vu le désir de faire avec le samedi 26 mars, à 15 granz fut li colps, li dux en toutes sortes de papiers, sur je reviens sur des violette cachéeton madame, vous débusquez de profondes glaouis polenta antoine simon 22 bientôt, aucune amarre j’arrivais dans les deuxième essai le       va dans les horizons de boue, de le vieux qui a propos de quatre oeuvres de À max charvolen et martin cet article est paru dans le " je suis un écorché vif. tout mon petit univers en pour lee l’erbe del camp, ki en 1958 ben ouvre à       allong    nous       sur alocco en patchworck © buttati ! guarda&nbs ce texte m’a été dans ce pays ma mère on trouvera la video premier essai c’est introibo ad altare       cerisi voici des œuvres qui, le vertige. une distance il arriva que j’aime chez pierre écoute, josué, générations       la les dernières macles et roulis photo 6 granz est li calz, si se zacinto dove giacque il mio pas une année sans évoquer la brume. nuages macles et roulis photo 7 dernier vers aoi reflets et echosla salle je désire un maintenant il connaît le       le je t’enlace gargouille pour qui veut se faire une de tantes herbes el pre   adagio   je    courant juste un je m’étonne toujours de la       à « 8° de       jonath à sylvie macles et roulis photo 4 antoine simon 14 quand il voit s’ouvrir, antoine simon 28 et te voici humanité rien n’est plus ardu       journ& carissimo ulisse,torna a un homme dans la rue se prend je n’ai pas dit que le       juin       le       pav&ea "ces deux là se       glouss très malheureux... dernier vers aoi   1. il se trouve que je suis m1       derniers  la lancinante seins isabelle boizard 2005       la issent de mer, venent as       fleure reprise du site avec la clquez sur madame aux rumeurs juste un mot pour annoncer       je me comme ce mur blanc j’ai perdu mon i mes doigts se sont ouverts       parfoi présentation du je crie la rue mue douleur    il le glacis de la mort quand nous rejoignons, en et c’était dans       banlie       la je me souviens de non... non... je vous assure,       un avant dernier vers aoi moisissures mousses lichens l’évidence 0 false 21 18       sur       grappe passent .x. portes,       object    en à cri et à antoine simon 23  au mois de mars, 1166 après la lecture de mon travail est une antoine simon 6       l̵ f qu’il vienne, le feu antoine simon 13 le plus insupportable chez cher bernard il était question non je ne peins pas avec quoi, leonardo rosa  avec « a la attention beau etudiant à bal kanique c’est       magnol la parol

Accueil > Personnalités > Fabre

Fabre


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette