BRIBES EN LIGNE
v.- les amicales aventures du madame porte à janvier 2002 .traverse merci au printemps des       ruelle ce qui aide à pénétrer le je suis       enfant juste un antoine simon 25 c’est seulement au  de la trajectoire de ce  l’écriture pour anne slacik ecrire est   maille 1 :que       pourqu vertige. une distance première rupture : le ...et poème pour il y a dans ce pays des voies ne faut-il pas vivre comme ainsi va le travail de qui cinquième citationne a grant dulur tendrai puis       baie « amis rollant, de je suis celle qui trompe pour max charvolen 1)       le   je n’ai jamais là, c’est le sable et   la baie des anges réponse de michel dentelle : il avait les petites fleurs des       la  tu ne renonceras pas. dernier vers aoi onze sous les cercles       fleur ….omme virginia par la antoine simon 7 ecrire sur quand nous rejoignons, en la communication est bribes en ligne a le 2 juillet   je ne comprends plus et  riche de mes     une abeille de on a cru à       un vous dites : "un les dessins de martine orsoni a toi le don des cris qui je t’enfourche ma       allong autres litanies du saint nom (la numérotation des i.- avaler l’art par antoine simon 13       le pour qui veut se faire une se placer sous le signe de dieu faisait silence, mais cette machine entre mes antoine simon 19 cet article est paru dans le apaches : antoine simon 21 traquer suite de normalement, la rubrique cinq madame aux yeux ce qui fait tableau : ce les textes mis en ligne la liberté de l’être ce qui importe pour jouer sur tous les tableaux       aujour dès l’origine de son       bien       o  “ne pas les amants se il semble possible je désire un un homme dans la rue se prend dernier vers aoi dernier vers aoi     pluie du de proche en proche tous       l̵ en ceste tere ad estet ja       l̵ saluer d’abord les plus pour michèle gazier 1 dernier vers aoi quelques textes       sur le le numéro exceptionnel de rien n’est plus ardu temps où le sang se la question du récit l’illusion d’une       embarq exacerbé d’air ensevelie de silence, avant dernier vers aoi       object la terre nous "nice, nouvel éloge de la  le livre, avec jusqu’à il y a i en voyant la masse aux à propos des grands     oued coulant quand vous serez tout moi cocon moi momie fuseau bel équilibre et sa j’ai en réserve (de)lecta lucta   et il parlait ainsi dans la sur la toile de renoir, les     de rigoles en exode, 16, 1-5 toute dernier vers aoi l’impression la plus madame chrysalide fileuse     du faucon quand les eaux et les terres difficile alliage de       reine dernier vers aoi il existe deux saints portant avez-vous vu       bonhe chercher une sorte de pour andré       sous dernier vers aoi dans ce périlleux  le grand brassage des À la loupe, il observa dernier vers aoi    nous       l̵ pour jacky coville guetteurs se reprendre. creuser son       l̵       gentil       je       sur les avenues de ce pays archipel shopping, la les installations souvent, "ces deux là se deux mille ans nous  il y a le quelque temps plus tard, de "le renard connaît le proche et le lointain nous lirons deux extraits de l’éclair me dure, il pleut. j’ai vu la et combien   on n’est tout mon petit univers en les dieux s’effacent nice, le 18 novembre 2004 immense est le théâtre et a claude b.   comme 13) polynésie de prime abord, il je suis occupé ces       s̵       six (ô fleur de courge... maintenant il connaît le madame est une au matin du c’est pour moi le premier       cette ] heureux l’homme elle réalise des monde imaginal, clers fut li jurz e li       &agrav comme une suite de ainsi alfred…       cerisi  tu vois im font chier elle ose à peine  mise en ligne du texte sept (forces cachées qui cet univers sans vous avez les cuivres de la symphonie madame est une torche. elle dans un coin de nice,       au sequence 6   le pour martin       la encore la couleur, mais cette le vieux qui  de même que les       su si grant dol ai que ne       voyage seins isabelle boizard 2005       tourne la vie est dans la vie. se la fraîcheur et la fontelucco, 6 juillet 2000 le geste de l’ancienne,       devant douce est la terre aux yeux       le   se et la peur, présente       vu faisant dialoguer le lent tricotage du paysage       sur    7 artistes et 1       " bientôt, aucune amarre le 26 août 1887, depuis un jour, vous m’avez cet échange s’est fait tout est possible pour qui je découvre avant toi 1257 cleimet sa culpe, si       "       ton diaphane est le mot (ou madame dans l’ombre des       il       au         &n cher bernard grant est la plaigne e large quand les mots des quatre archanges que À max charvolen et martin       le dernier vers aoi f toutes mes la brume. nuages nouvelles mises en les parents, l’ultime       midi je me souviens de mult est vassal carles de clere est la noit e la   si vous souhaitez lentement, josué f dans le sourd chatoiement le tissu d’acier   né le 7 rm : d’accord sur       sur le issent de mer, venent as premier vers aoi dernier chaises, tables, verres, samuelchapitre 16, versets 1 pour quel ennui, mortel pour que reste-t-il de la       st je n’hésiterai rm : nous sommes en sous la pression des il arriva que       quand       journ&   pour théa et ses antoine simon 10  au mois de mars, 1166 a la femme au       la il ne reste plus que le pas sur coussin d’air mais       " pluies et bruines, tout à fleur d’eaula danse pour andré il aura fallu longtemps - le désir de faire avec je t’enlace gargouille deuxième rupture : le   antoine simon 12 au commencement était dernier vers aoi       j̵ beaucoup de merveilles livre grand format en trois hans freibach : autre citation"voui granz est li calz, si se les plus vieilles raphaël laure et pétrarque comme moisissures mousses lichens la mastication des de sorte que bientôt cliquetis obscène des       vi.- les amicales aventures à la bonne f j’ai voulu me pencher       les       je nous dirons donc le coeur du la route de la soie, à pied,       quinze j’ai parlé n’ayant pas       neige       &n au lecteur voici le premier la gaucherie à vivre, 10 vers la laisse ccxxxii       ( je reviens sur des le bulletin de "bribes  référencem       reine la vie humble chez les pour robert vous êtes   anatomie du m et antoine simon 5       neige dire que le livre est une vue à la villa tamaris grande lune pourpre dont les antoine simon 30 c’est parfois un pays dernier vers aoi cet article est paru viallat © le château de si tu es étudiant en antoine simon 18 un temps hors du me cinquième essai tout accorde ton désir à ta si j’étais un       dans deuxième petit matin frais. je te le franchissement des première le coquillage contre le géographe sait tout     extraire les oiseaux s’ouvrent lorsque martine orsoni 0 false 21 18 epuisement de la salle, rare moment de bonheur, la réserve des bribes l’une des dernières       rampan bernadette griot vient de mieux valait découper pour helmut pour andré villers 1)     surgi dorothée vint au monde (josué avait ce pays que je dis est la liberté s’imprime à       la       qui  les premières   3   

les pour angelo nice, le 30 juin 2000 i mes doigts se sont ouverts tout le problème  il est des objets sur les étourneaux !       montag peinture de rimes. le texte j’aime chez pierre equitable un besoin sonnerait la parol

Accueil > Personnalités > Gérard

Gérard


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette